Réal Ouellet
Regards et dérives

 
 
 » Elle n’écrivait pas sur du papier à lettres ordinaire : elle en avait du beige, du bleu pâle et du rose avec de petites fleurs blanches qu’elle pliait de plusieurs manières, selon la personnalité de la personne aimée. J’ai compris à la longue qu’elle connaissait toutes les amours possibles et j’ai même fini par savoir quelle couleur et quel pliage il fallait pour chaque lettre. »

Une grand-mère rédigeant les lettres des amoureux transis du voisinage et qui initie son petit-fils aux subtilités de  » l’amour à distance « , n’est-ce pas là une métaphore de l’écrivain dévoilant les secrets de l’âme humaine au profit de ses semblables? Avec pour toile de fond le fleuve, ses rives et ses îles, Regards et dérives propose une exploration des diverses facettes de la relation amoureuse et de l’acte même d’écriture, dont les officiants n’échappent pas à l’indulgente ironie de l’auteur. Spécialiste de la Nouvelle-France et de la littérature classique, Réal Ouellet signe ici son deuxième ouvrage de fiction.

Hors collection
Autres ouvrages publiés par des chercheurs du CELAT
Publié aux éditions de L’instant même
ISBN 2-921197-92-8, 1997
Non disponible au CELAT