Marcel Moussette
Prendre la mesure des ombres:
Archéologie du ROCHER de la CHAPELLE
Ïle aux Oies (Québec)
À la recherche d’établissements de colonisation anciens, l’auteur a jeté son dévolu sur l’île aux Oies, une île de l’archipel de l’île aux Grues en plein fleuve Saint-Laurent, à quelques kilomètres en aval de Québec. Parmi les sites localisés, celui du Rocher de la Chapelle, un simple affleurement rocheux dominant de quelques mètres la prairie humide, offrait un potentiel archéologique exceptionnel. C’est sans doute attirés par ce riche environnement de l’estuaire moyen du fleuve, propice aux établissements humains, que des colons arrivés de France sont venus s’y installer depuis 1645, y ont construit maison et exploité les ressources qui s’offraient à eux.
Dix campagnes de fouilles, échelonnées de 1987 à 1997 et suivies d’analyses en profondeur des vestiges, ont été nécessaires pour distinguer les cinq phases qui marquent l’occupation du site à partir de la première occupation amérindienne datée vers l’an 1000 jusqu’en 1764, année d’abandon du site à la suite de l’incendie des bâtiments qui s’y trouvaient.
L’originalité de ce livre est que, loin d’être un simple rapport technique destiné aux gens du métier, il se veut un récit structuré à partir des vestiges matériels mis au jour. Il s’agit donc d’une espèce de biographie d’un lieu dans laquelle l’archéologue établit un dialogue personnel avec ces voix multiples qui lui parviennent du passé — celles des vestiges matériels, bien entendu, mais aussi celles des documents écrits et des historiens, et celles des zooarchéologues, des botanistes, des biologistes, des géomorphologues et des géologues — qui nous font saisir le site non seulement considéré en lui-même, mais dans ses rapports avec son environnement total, à la fois naturel et culturel.

Hors collection
Autres ouvrages publiés par des chercheurs du CELAT
Publié par les Éditions GID
ISBN 978-2-89634-047-7, 2009
316 pages