Sous la direction de
Khadiyatoulah Fall, Daniel Simeoni
et Georges Vignaux
Mots, représentations
Enjeux dans les contacts interethniques et interculturels
Il n’est nul besoin de fournir une preuve quelconque du caractère passionnel de la  » question  » des relations interculturelles dans les sociétés légalistes différenciées qui constituent le monde dit  » occidental « . Les journaux les plus réputés, les chaînes de télévision les plus respectables, dans le secteur public comme dans le privé, accueillent, répercutent et le plus souvent amplifient les tensions qui accompagnent la perception d’un renouveau démographique jugé menaçant par beaucoup. Ils sont en quelque sorte une épreuve du principe de tolérance sur lequel ces sociétés ont voulu, ou cru asseoir leur distinction.

Les textes réunis dans ce volume constituent un effort collectif d’élucidation, par des chercheurs appartenant à des milieux culturels différents, parfois traversés par des lignes de partage profondes, des tensions identitaires observées dans le cadre de leur travail quotidien. Ensemble, ces contributions – qui ne se prétendent qu’exploratoires – devraient constituer une mise en garde contre les risques encourus à utiliser les mots du quotidien, ceux-là mêmes que nous voyons et entendons circuler dans les colonnes et sur les ondes, sans toujours voir ce qu’ils contribuent à créer et à accréditer, en termes de représentations mentales.

Avec la participation de Christian Bertaux, Micheline Bonneau, Adrienne S. Chambon, Stella Maria da Silva, Khadiyatoulah Fall, Didier Froidevaux, Nadia Khouri, Jocelyn Létourneau, Alain Médam, Jean-François Moreau, Richard Poulin, Régine Robin, Jacinthe Ruel, Paul Siblot, Daniel Simeoni, Sherry Simon, Katérina Stenou, Aline Tauzin, Georges Vignaux, Yves Winkin, Uli Windisch.

Hors collection
Collectifs dirigés par des chercheurs du CELAT
Publié aux Presses de l’Université d’Ottawa
ISBN 2-7603-0380-2, 1994
Non disponible au CELAT