Pierre Ouellet
L’esprit migrateur
Essai sur le non-sens commun
Le thème de la migration s’est largement répandu dans les études littéraires, notamment depuis la multiplication des écrivains « migrants », au Québec comme ailleurs. Cette migrance n’est toutefois pas uniquement de nature géoculturelle, elle est aussi ontologique et symbolique, puisqu’elle caractérise le déplacement même du Sens et de l’Être dans l’expérience intime de l’altérité. La littérature contemporaine en témoigne, même chez des écrivains qui ne sont pas proprement migrants, comme Yves Préfontaine, Gaston Miron, Émile Martel, Gilles Cyr, Pierre Yergeau, Hélène Monette ou Michel van Schendel. Pierre Ouellet tente de décrire cette expérience de l’exil qui se vit au cœur de la langue et dans les profondeurs de la sensibilité.

Hors collection
Autres ouvrages publiés par des chercheurs du CELAT
Publié par les Éditions le Trait d’union
ISBN 2-89588-040-9
2003
non disponible au CELAT