Sous la direction de
Réginald Auger
Yannick Le Roux
Nathalie Cazelles
Les jésuites et l’esclavage:
Loyola
L’habitation des jésuites de Rémire en Guyane française
Démesurée (plus de 1 000 hectares), regroupant 500 esclaves, produisant la moitié du cacao et du café de la colonie, telle était Loyola, l’habitation des jésuites de Rémire en Guyane française. Le présent ouvrage, fruit d’un travail archéologique et historique de près de quinze ans, trace le portrait de ce singulier établissement, à la fois religieux et esclavagiste. Cette monographie s’intéresse aux aspects matériels et humains de cet ensemble, qui remonte à 1668 et s’achève près d’un siècle plus tard avec l’expulsion des jésuites de Guyane en 1763. Après le départ des religieux, différents propriétaires tenteront d’exploiter, avec des succès divers, cet important héritage foncier. Dans cet ouvrage, les auteurs ont voulu contribuer, en recourant à une abondante illustration, à la connaissance de l’histoire matérielle de la Guyane, encore très méconnue, à l’intérieur de l’ensemble colonial français.

Hors collection
Autres ouvrages publiés par des chercheurs du CELAT
Publié par Les Presses de l’Université du Québec
ISBN 978-2-7605-2450-7, 2009
300 pages