Marc Angenot
Les idéologies du ressentiment

 
 
Cet essai de Marc Angenot a créé une vive polémique dans les journaux. Il y a de quoi : la thèse de Marc Angenot, étayée à partir d’une lecture de Max Scheler et Friedrich Nietzsche, présente les nationalistes comme des êtres gouvernés essentiellement par le ressentiment, qui se perçoivent comme des victimes. Une dure attaque contre toutes les formes de nationalisme. Un livre qui dérange.

Hors collection
Autres ouvrages publiés par des chercheurs du CELAT
Publié chez XYZ éditeur
ISBN 2-89261-190-3, 1997
Non disponible au CELAT