Arnaud Balvay
L’Épée et la Plume.
Amérindiens et soldats des troupes de la marine
en Louisiane et au Pays d’en Haut (1683-1763)
Pendant quatre-vingts ans, les hommes des troupes de la Marine ont occupé les forts érigés par la France en Amérique du Nord. Vivant à proximité des villages amérindiens, les militaires français, malgré leurs préjugés initiaux, ont peu à peu tissé de nombreux liens avec les autochtones pour finalement former une communauté mixte : la société des forts. Au sein de cette société, soldats français et Amérindiens ont échangé objets, nourriture et pratiques culinaires et semblent avoir été solidaires.

Arnaud Balvay est titulaire d’un doctorat soutenu en cotutelle par l’Université Laval (Québec) et l’Université de Paris 1 Panthéon-Sorbonne. Il travaille actuellement en tant qu’auteur pour différentes maisons d’édition en France et prépare plusieurs articles ainsi qu’un ouvrage ayant pour sujet la présence française en Amérique du Nord.

Hors collection
Autres ouvrages publiés par des chercheurs du CELAT
Publié par Les Presses de l’Université Laval
2-7637-8390-2, 2006
348 pages