Sous la direction de
Jocelyn Létourneau
Le lieu identitaire
de la jeunesse d’aujourd’hui
Études de cas
Les jeunes, dit-on, évoluent en cette fin de siècle dans un monde soumis à la détermination des processus planétaires. Et puisque le passé n’a plus d’avenir, ils sont irrémédiablement tournés vers le futur pour envisager leur destin.

Les articles réunis dans cet ouvrage obligent à nuancer cette perspective. Le lieu identitaire de la jeunesse d’aujourd’hui est bien moins polarisé qu’on ne le croit et, surtout, il n’a rien d’univoque. Il est simultanément composé d’ici et d’ailleurs, de local et de global, de mémoire et de distance, d’héritage et de quête.

Les jeunes sont, à l’instar de chaque génération conquérant sa place dans la longue histoire de l’humanité, en situation de trait-d’union, de transit, de tension. Leur défi est de s’affranchir du passé sans faire fi de la reconnaissance qui est due aux anciens; il est aussi d’explorer de nouveaux territoires identitaires dans le désir éternel de renouveler la diversité de leurs enracinements initiaux et successifs.

Jocelyn Létourneau est professeur titulaire au département d’histoire de l’Université Laval, chercheur au CELAT et, en 1997-1998, fellow de la School of Social Science, Institute for Advanced Study, Princeton. Il a publié ou dirigé plusieurs ouvrages, notamment, chez Boréal (Montréal), Les Années sans guide. Le Canada à l’ère de l’économie migrante, et, chez L’Harmattan, L’Histoire en partage. Usages et mises en discours du passé (en collaboration avec Bogumil Jewsiewicki).

Hors collection
Autres ouvrages publiés par des chercheurs du CELAT
Publié aux éditions de L’Harmattan
ISBN 2-7384-5231-0, 1997
Non disponible au CELAT