Martin Kalulambi Pongo
Etre luba au XXe siècle

 
 
L’identité luba est au cœur de l’histoire contemporaine du Congo-Kinshasa et de son actualité la plus brûlante. Ce groupe dont le cadre régional est le Kasaï semble cristalliser à la fois fascinations et rejets. Pris implicitement en exemple de la  » philosophie bantoue  » dans les années 1910, il se retrouve victime d’une entreprise de marginalisation politique et d’épuration ethnique en 1992 au Katanga. Or cette identité qui déchaîne les passions relève moins d’un univers de traditions ancestrales que d’une recomposition sociale et culturelle de l’époque coloniale, à l’ombre de l’administration belge et surtout des missions catholiques. L’identité luba du Kasaï s’est affirmée en jouant du christianisme comme nouveau cadre identitaire sur les plans culturel et politique.

Ce livre analyse le processus d’identification et d’ascension de cette  » ethnie  » congolaise. Foi, politique et société se bousculent sans évacuer l’espace social impliqué, la temporalité du phénomène, ni la nature hétérogène de ses acteurs. On redécouvre dans ce cas l’échec de la prétention coloniale et postcoloniale à construire une société nationale. L’hétérogénéité du groupe, la complexité de son économie politique et symbolique, l’histoire de ses rapports avec les groupes socio-ethniques voisins et avec l’État montrent la dérive vers le mythe d’un  » péril kasaïen  » dans le Zaïre des années 1980 et 1990. Contestataires, révoltés, voire exclus, les Luba du Kasaï apparaissent comme des  » citoyens à part « , victimes de leur visibilité sociale et politique.

Cet ouvrage ajoute à la compréhension de l’histoire et de l’actualité du Congo-Kinshasa et il apporte un exemple particulièrement éclairant de la définition des  » identités  » en Afrique, en tant que produits de confrontation où la violence se manifeste autant dans les mots que sur le terrain.

Martin Kalulambi Pongo est né au Zaïre. Il est historien, chercheur associé au CELAT (Centre d’études interdisciplinaires sur les langues, les arts et les traditions) et chargé de cours à l’Université d’Ottawa et à l’Université du Québec à Trois-Rivières.

Hors collection
Autres ouvrages publiés par des chercheurs du CELAT
Publié aux Éditions Karthala
ISBN 2-86537-810-1, 1997
Non disponible au CELA