No 13

Khadiyatoulah Fall et Maarten Buyck
L’intégration des immigrants au Québec
Des variations de définition dans un échange oral
 » Dans une société pluriethnique comme la nôtre,  » l’intégration « , c’est d’abord quelque chose qui fait parler. Il faut donc écouter. Un des mérites de cette étude, c’est justement de rappeler aux idéologues, aux doctrinaires et aux  » spécialistes  » universitaires qu’une  » notion  » comme intégration ne va pas de soi, qu’elle n’est pas une essence ni un donné, ni une abstraction nécessaire, mais plutôt un instrument malléable avec lequel  » les gens  » cherchent à se dire et, comme on le dit dans la vie de tous les jours, parviennent plus ou moins, en face les uns des autres, à s’expliquer. Avec ses méthodes et ses problématiques propres, avec les résultats qu’on peut en attendre, les questions qu’elle peut clarifier ou aborder sous un angle mal perçu, l’analyse du discours telle que K. Fall et M. Buyck la pratiquent prend sa place comme une composante essentielle des sciences sociales et une contribution pratique fort utile et une source de réflexion pour tous les intervenants sociaux.  » (Extrait de la préface)

Khadiyatoulah Fall est professeur de linguistique à l’Université du Québec à Chicoutimi. Il est le directeur de la Chaire d’enseignement et de recherche interethniques et interculturels (CERII) de cette université. Ses travaux portent sur l’analyse des discours dans une perspective énonciative.

Maarten Buyck est assistant et chargé de cours au département des arts et lettres de l’Université du Québec à Chicoutimi. Il détient une maîtrise en linguistique.

Publié aux Éditions du Septentrion
ISBN 2-89448-032-6, 1995
110 pages, 20 $