No 8

Marc Jetten
Enclaves amérindiennes:
les « réductions » du Canada
1637-1701
Les autochtones du Québec occupent une place de plus en plus importante dans les débats politiques de cette fin du XXe siècle. Les relations entre autochtones et Québécois de souche européenne préoccupent les hommes politiques, les journalistes, les universitaires, voire les gens de la rue, mais peu d’entre eux possèdent une connaissance suffisante de l’histoire pour comprendre leur évolution et leur état actuel.

Voici un livre qui retrace les origines de ces rapports par l’étude des « réductions », ancêtres des réserves indiennes telles qu’on les connaît aujourd’hui. Nous y voyons des groupes autochtones (Algonquins, Hurons et Iroquois, surtout) s’établir près des villes coloniales au XVIIe siècle. Des liens de commerce se nouent, de même qu’une alliance militaire qui assurera la survie de la jeune colonie.

De leur côté, les missionnaires créent des formes d’encadrement pour ces enclaves autochtones, tout comme ils le font dans la colonie espagnole du Paraguay, où l’ampleur et l’efficacité des « réductions » implantées par les jésuites font l’envie de toutes les missions. Les jésuites du Canada projettent d’établir ici un modèle semblable. Le projet connaît heur et malheur, mais son empreinte demeure.

Né à Bedford, dans l’Estrie, Marc Jetten est présentement professeur à l’école Wiinibekuu de Waskaganish, Baie-James, Québec.

Publié aux éditions du Septentrion
ISBN 2-89448-012-1, 1994
162 pages, 20,00 $
ÉPUISÉ