Couverture livre Magali Uhl

Magali Uhl, directrice du CÉLAT à l’UQAM, vient de publier un ouvrage collectif intitulé Les récits visuels de soi. Mises en récit artistiques et nouvelles scénographies de l’intime aux Presses universitaires de Paris Ouest.

Comment aujourd’hui, à l’ère des pratiques photographiques et filmiques amateurs, de la mobilité et de l’importance croissante du numérique, s’écrit visuellement l’intimité ? Selon quels procédés, découpages, montages opèrent les artistes actuels pour tracer les contours du soi contemporain et quels types de narration en proposent-ils ? Qu’elle soit la conséquence d’un échec amoureux ou d’une quête familiale, d’un apprentissage de la différence ou du ressenti de la perte, des stigmates de l’exil ou de l’épreuve de l’Histoire, l’écriture visuelle de soi, n’est pas qu’une question adressée au sujet et à son idiosyncrasie, elle entretient aussi des liens ténus avec la mémoire et l’expérience collectives. Invitant à voyager dans ces mises en récit de soi, le présent ouvrage souhaite documenter ces nouvelles expérimentations artistiques en dialogue avec les pratiques du quotidien, en interrogeant le potentiel de refiguration des procédés mis en œuvre, la capacité des sujets à les mobiliser pour produire une expérience esthétique, laisser émerger un vécu, mais aussi visiter une mémoire ou la questionner, raconter une histoire ou seulement l’ébaucher, ouvrir aussi à d’autres virtualités. Entre histoire des représentations et histoire matérielle ; études littéraire, visuelles, plastiques et études culturelles, les auteur-e-s ayant contribués à cet ouvrage proposent ainsi différentes perspectives sur l’écriture visuelle de soi et sur ses procédés.

 
Presses universitaires de Paris Ouest
Hors-collection, Sciences humaines et sociales
2015 – 264 pages
isbn : 978-2-84016-228-5

[Lien vers le livre]