Pierre Anctil
Jacob-Isaac Segal 1896-1954. Un poète yiddish de Montréal et son milieu.
Jacob-Isaac Segal, un des premiers écrivains en langue yiddish au Canada, est l’auteur d’une oeuvre littéraire à la fois riche et moderne. Né en Ukraine en 1896 et immigré à Montréal en 1910, Segal a fortement contribué à l’essor d’une littérature yiddish dans la métropole québécoise. Auteur de douze recueils de poésie ainsi que de plusieurs essais et chroniques, il s’est taillé une place de renom dans le monde juif d’Europe de l’Est et de New York. Son écriture, empreinte de lyrisme et de mysticisme, a ouvert la voie à un important courant littéraire dans la diaspora juive en Amérique du Nord.

Dans cet essai, l’anthropologue Pierre Anctil retrace le parcours littéraire du poète Jacob-Isaac Segal et son milieu. Tout en faisant découvrir au lecteur l’oeuvre du poète grâce à des traductions inédites du yiddish vers le français, il montre que l’écriture de Segal reflète, à plusieurs égards, le cheminement des Juifs arrivés en Amérique du Nord depuis la Russie, l’Ukraine et la Pologne au début du XXe siècle.

Pierre Anctil est professeur titulaire au Département d’histoire de l’Université d’Ottawa, où il enseigne l’histoire canadienne contempraine. Diplômé de la New School for Social Research de New York, il a publié de nombreux ouvrages, dont Fais ce que dois, 60 éditoriaux pour comprendre Le Devoir sous Henri Bourassa, 1910-1932 (Septentrion), Trajectoires juives au Québec (PUL) et, en collaboration avec Howard Adelman, un ouvrage collectif intitulé Religion, Culture and the State, Reflections of the Bouchard-Taylor Report (University of Toronto Press).

Lien vers le livre

 

Hors collection
Autres ouvrages publiés par des chercheurs du CELAT
Publié par Les Presses de l’Université Laval
ISBN : 978-2-7637-1596-4
447p
Novembre 2012