Sous la direction de
Sylvie Mongeon et Aurelia Klimkiewicz.
Avec la collaboration de Sophie-Luce Morin
Esquisses du féminin.
Les contours d’une dérive
Anne-Laure Bucher, Anne Caumartin, Sylvie Goutas, Aurelia Klimkiewicz, Catherine Leclerc, Isabelle Martinez, Sylvie Mongeon,
Préface de Lori Saint-Martin

Comment cerner le féminin? Comment l’entendre? Où le lire? Quelles en sont les hypothétiques figures? Les textes qui composent cet ouvrage collectif proposent des éléments de réponse à ces questions qui depuis trente ans hantent la critique et malmènent la pensée contemporaine. Se situant dans une position dissidente face aux discours canoniques qui, trop souvent, figent le féminin dans les limites exiguës d’un ordre symbolique fondamentalement inadéquat, la démarche de chacune des collaboratrices converge vers un seul pôle d’attraction: la mise en mots d’un féminin ayant ses propres appartenances, voire ses propres territoires. Oscillant entre l’observation fidèle de l’explicite ou faisant le pari de sonder l’implicite du texte; abordant tant la parodie que la non-linéarité, la polyphonie, le dialogisme, l’androgynie ou l’organisation et le déplacement du pouvoir, les textes réunis ici tissent un réseau de convergences qui dépassent de beaucoup la particularité des genres littéraires, des lieux et des époques. Élaborée sous le signe de la pluralité et de la transgression, nous souhaitons, par notre réflexion collective et la diversité de nos voix, approcher les contours d’un objet fluide, mobile, au risque même de notre propre dérive.

Les cahiers du CELAT / UQÀM
Publié par le CELAT / UQÀM
ISBN 2-920576-79-8, 2004
123 pages
Prix 15,00 $