Juliette Marthe Champagne
De la Bretagne aux plaines
de l’Ouest canadien
Lettres d’un défricheur franco-albertain,
Alexandre Mahé (1880-1968)
En 1909, Alexandre Mahé émigre de France et s’installe à Saint-Vincent, une colonie canadienne-française dans le nord-ouest de l’Alberta. Muni d’une douzaine d’années d’expérience en Afrique-Occidentale française, il cherche à devenir son propre maître et à faire fortune en cultivant le blé. Le petit magasin général qu’il ouvre lui permet de gagner son pain jusqu’à l’arrivée du chemin de fer, facteur de rentabilité de l’agriculture. Il est recruté dès son arrivée pour faire la promotion, dans les journaux, des avantages de sa localité et adressera des lettres aux franco-albertains durant une cinquantaine d’années. Ses lettres sont le fil conducteur de cet ouvrage.

Publié par Les Presses de l’Université Laval
ISBN: 2-7637-7924-7, 2003
317 pages
Non disponible au CELAT