Sous la direction de
Simon Harel
Antonin Artaud
Figures et portraits vertigineux
Faut-il être surpris si la figure d’Artaud, notre postcontemporain, suscite aujourd’hui débats, polémiques, réflexions diverses qui traduisent la force de l’impouvoir, la radicale impropriété du langage et la puissance que cette dépossession met en œuvre ?

L’œuvre d’Artaud est l’une des productions littéraires les plus inventives du XXe siècle. C’est dans cette perspective que furent élaborées les Journées internationales Antonin Artaud, événement multidisciplinaire d’envergure présenté à Montréal en mai et en juin 1993. La mise en commun de travaux de sémioticiens, de psychanalystes, de critiques littéraires, de poètes, de philosophes et de spécialistes du domaine théâtral donne à cette publication une hétérogénéité radicale et tient le pari d’une lecture critique soucieuse du corps-écrit d’Antonin Artaud.

Les auteurs sont Michel Camus, Louise Dupré, Pierre Gobin, Simon Harel, Jacques Hassoun, Vincent Kaufmann, Chris Kraus, Michaël La Chance, Sylvère Lotringer, René Major, Bernard Noël, Alexis Nouss, Serge Ouaknine, Pierre Ouellet, Carlo Pasi, David Rattray, Guy Rosolato, Adelaide M. Russo, Michel van Schendel, Nathaniel Tarn, Paule Thévenin et Alain Vizier.

XYZ éditeur
ISBN 2-89261-098-2, 1995
Non disponible au CELAT