Parution – Vivre sur la route. Les nouveaux nomades nord-américains

Célia Forget, coordonnatrice scientifique du CÉLAT et docteure en ethnologie de l’Université Laval et en anthropologie de l’Université de Provence, publie le fruit de dix années de recherches sur les Nord-américains décidant de tout quitter pour vivre à plein temps dans leur véhicule récréatif. On les appelle les full-timers. Ils sont quelque six millions à choisir ce mode de vie mobile. D’autres ont construit leur identité sur la route avant eux : pionniers de la conquête de l’Ouest, hobos comme John Steinbeck, beatniks de Jack Kerouac ou hippies. Mais chez les full-timers, la mobilité devient permanente. Ici, elle n’est plus une simple étape dans le parcours humain, mais un mode de vie. Ils sont les nouveaux nomades nord-américains.

[lien vers le livre]

Leave a comment