Parution de l’ouvrage Accéder à soi. Accéder à l’autre (2022) – Véronique Guèvremont, Laurence Cuny et Ivana Otasevic

À l’occasion de la troisième journée Accéder à soi. Accéder à l’autre, la Chaire UNESCO sur la diversité des expressions culturelles soulignait le lancement de l’ouvrage collectif Accéder à soi. Accéder à l’autre. La Convention de l’UNESCO de 2005, la liberté artistique et l’inclusion des personnes migrantes dans les sociétés démocratiques, issu de la journée d’étude du même nom tenue en ligne en 2021.

Dirigé par nos membres Véronique Guèvremont, Laurence Cuny (doctorante sous sa direction) et Ivana Otasevic, l’ouvrage comporte des contributions de quelques membres du CELAT : une préface de Jean-François Gauvin, un texte introductif de Véronique Guèvremont, un chapitre de Laurence Cuny sur « La mise en œuvre de la liberté artistique dans les politiques publiques » et une conclusion par Laurence Cuny et Ivana Otasevic.

Extrait de l’introduction (p. 5)
« Cet ouvrage s’intéresse aux voies qui pourraient être empruntées pour stimuler le développement de nouvelles mesures, ou la révision de mesures existantes, afin de protéger et promouvoir la liberté artistique des personnes migrantes. Préparé en temps de pandémie, il s’inscrit notamment dans le contexte d’une réflexion plus large sur le respect des droits culturels des personnes vulnérables dans une situation de crise, en l’occurrence une crise sanitaire mondiale dont les effets sur le secteur de la culture et les conditions de travail des artistes et professionnels de la culture furent dévastateurs. Largement privés d’un accès à la culture, tous les individus ont subi les répercussions de cette crise, puisque “[l]es expressions artistiques et la création font partie intégrante de la vie culturelle”. Mais au-delà de ce contexte tout à fait exceptionnel, l’ouvrage se fonde sur un principe de base qui guide l’ensemble des travaux menés par la Chaire UNESCO sur la diversité des expressions culturelles depuis son lancement en 2016 : une mise en œuvre effective de la Convention de 2005 peut contribuer à l’atteinte de plusieurs objectifs de développement durable de l’Agenda 2030. »

Découvrez l’ouvrage.