Mois de l’histoire des Noirs : Éprouver le Brésil. Mémoires, marges et subversions

Séminaire international organisé par leAffiche Séminaire CÉLAT-CREA 2015(3)
CÉLAT (Université Laval) et le Harriet Tubman Institute (York University)

Éprouver le Brésil. Mémoires, marges et subversions

25-26 février 2015
Salle du CÉLAT, DKN-5172, Université Laval

________________________

Programme du séminaire

Comme le révèlent la force de sa créativité en termes d’images, de musicalités, de danses et de récits (notamment littéraires), et plus largement la richesse de sa production artistique d’hier et aujourd’hui, la société brésilienne n’a aucune difficulté à reconnaître l’importance des sens dans la vie sociale, bien au contraire. L’expérience du Brésil nous aide à remettre profondément en question la prédominance de l’esprit sur le corps, tant valorisée dans les sociétés occidentales, et nous introduit à d’autres logiques de pensée et d’action. Certes, l’héritage afro-brésilien y est pour quelque chose compte tenu de l’importance des pratiques corporelles et socio-culturelles qui y figurent et y sont développées. Par ailleurs, les sciences sociales s’accordent de plus en plus pour affirmer qu’en tant qu’humains, les sens et sensibilités sont au fondement à la fois de nos rapports aux autres et au monde qui nous entoure, comme de nos modes de vie et d’interaction.

Partant de ce double constat, cette journée d’étude propose de créer un espace de réflexion autour d’expériences sensibles de la société brésilienne sous ses multiples facettes, en réunissant des spécialistes, historiens et anthropologues. Les diverses façons d’éprouver le Brésil seront mises à l’honneur, renvoyant aussi bien à l’expérience sensorielle, esthétique et/ou émotionnelle du chercheur sur le terrain, qu’aux affects et perceptions constituant son sujet de recherche. Ces façons d’éprouver le Brésil prendront en compte les héritages coloniaux et esclavagistes de ce pays. Une attention particulière sera accordée aux constructions mémorielles et modes de vie déployés aux marges de cette société, notamment dans le contexte de la culture afro-brésilienne, ainsi qu’aux logiques de subversion mises en œuvre pour ressignifier les rapports sociaux établis, et ceci à travers le temps et l’espace, vaste, de ce pays continent.

Leave a comment