Midi-causerie du CELAT-UQAM avec Jean-Louis Tornatore

Des cabanes, la transe et la propriété.
Éléments pour un scénario contre-hégémonique du patrimoine

Avec Jean-Louis Tornatore
Anthropologue, professeur à l’Université de Bourgogne, chercheur en résidence à la Chaire de recherche du Canada en patrimoine urbain.

Résumé : Face à puissance politique du patrimoine, outil d’instauration des États-nations, de contrôle des communautés, d’aménagement des territoires, au service du capitalisme néo-libéral, est-il possible d’écrire, à l’Anthropocène, un scénario contre-hégémonique qui ferait du patrimoine un moyen de réinventer nos manières d’habiter la terre et de changer de monde? Cette option du patrimoine peut-elle être une « hypothèse vivante » (James)? C’est la condition pour que le scénario envisagé puisse s’accomplir comme « geste spéculatif » et qu’il invite à dénouer des liens pour en confectionner d’autres. Quatre « dénouements »
seront alors explorés: juridique, politique,
temporel et cognitif…

Le jeudi 14 novembre, de 12h45 à 14h, au DC-2300
279, rue Ste-Catherine Est, deuxième étage
Entrée libre

Affiche Tornatore