SIMON HAREL

« Retour à la liste des membres

Professeur titulaire au département de littératures et de langues du monde de l’Université de Montréal

Département de littératures et de langues du monde

Pavillon Lionel-Groulx, C-8115
Université de Montréal
Montréal (Québec), Canada, H3C 3J7

Téléphone : 514 343-7781
Télécopieur : 514 343-2211
Courriel : simon.harel@umontreal.ca

Domaines d’expertises et thèmes de recherche :
Architecture et littérature      Études littéraires
Autobiographie                        Interculturalité
Autofiction                                Littérature
Écritures migrantes                Psychanalyse

Biographie

Simon Harel a développé au fil des ans un réseau de contacts et de partenaires fiables tant dans les milieux universitaires que culturels. Notamment en dirigeant le CELAT, Centre de recherche Cultures – Arts – Sociétés à l’UQAM (2001-2007), puis en ayant dirigé de 1990 à 2018 la collection « Théorie et littérature » aux Éditions XYZ. Il est directeur du Laboratoire sur les récits du soi mobile ainsi que le codirecteur du Centre de recherche des études littéraires et culturelles sur la planétarité. Ces habiletés se sont précisées dans le cadre du Catalyseur d’imaginaires urbains, qui allie à la fois chercheurs, organismes communautaires et créateurs dans le domaine culturel, ainsi que partenaires et collaborateurs intéressés par les rapports entre le savoir, la culture, l’urbanisme et les communautés d’apprentissage.  Coresponsable du Catalyseur d’imaginaires urbain, une infrastructure de recherche-création située sur le site du Campus MIL de l’Université de Montréal, il conçoit, anime et diffuse en collaboration l’événement Ceci n’est pas un festival né dans le Mile-Ex, au carrefour des cultures migrantes installées à Montréal. Simon Harel est professeur titulaire au Département de littératures et de langues du monde de l’Université de Montréal. Depuis quelques années, Harel propose des essais-fictions qui font place à la subjectivité du chercheur, dans une réflexion mettant en cause les lieux communs de l’identité. Directeur d’ouvrages collectifs, auteur de nombreux essais, écrivain, responsable de numéros de revues, il a plus de cinquante publications à son actif.  Il s’applique depuis la fin des années 80 à développer une réflexion sur les récits de la mobilité́, de la précarité́ et de la subjectivité́ fragilisée, ce qui implique l’approfondissement  d’une pensée née d’un aller-retour ponctuel et rigoureux entre les murs de l’Université́ et la société́ qui l’entoure. Il est depuis peu titulaire associé de la Chaire McConnell-Université de Montréal en recherche-création sur les récits du don et de la vie en contexte de soins. Avec ses collègues, Catherine Mavrikakis, professeure et autrice reconnue, ainsi que  Marie-Chantal Fortin, néphrologue, chercheure au crCHUM, professeur de clinique et spécialiste des enjeux bioéthiques, il s’agit de créer une relation de confiance durable entre patients et pratiquants de la santé en les incitant à̀ produire des récits de fiction qui témoignent de l’expérience de la greffe.

Projets de recherche
Subvention externe
Récits avancés pour le vivre-ensemble

  • Chercheurs : Simon Harel (chercheur principal, Udem), Isabelle Archambault (UdeM), Olivier Asselin (UdeM), Sarah Fraser (UdeM), Élisabeth Kaine (UQAC), Marie-Odile Magnan (UdeM), Catherine Mavrikakis (UdeM), Sandra Rodriguez (MIT), Karoline Truchon (UQO) et Bob W. White (UdeM)
  • Financement : Subvention de la Fondation canadienne pour l’innovation, 2020-2024

Se rattache au deuxième axe. La subvention FCI traite des enjeux des enjeux de la perception de l’espace dans l’espace public, thème 3.

 

À votre service. Figures littéraires du « Care »

  • Chercheurs : Simon Harel (co-chercheur), Catherine Mavrikakis (chercheure principale, Université de Montréal) et Andrea Oberhuber (Université de Montréal)
  • Financement : CRSH, Développement Savoir, 2020-2023

Se rattache au premier axe, thème 2: Étude des représentations littéraire du Care dans le discours littéraire.

 

Récits de soi des transplantés, un vecteur de transdisciplinarité via le mentorat par les pairs

  • Chercheurs: Simon Harel (co-chercheur), Marie-Chantal Fortin (chercheure principale, Université de Montréal) et Catherine Mavrikakis (Université de Montréal)
  • Financement: FRQSC Audace, 2020-2022

Se rattache au deuxième axe, thème 2 : Étude des relations entre récits, création et littérature dans les récits de transplantés en domaine hospitalier.

 

Théâtre sonore et voix de femmes incarcérées dans un dispositif de récits de soi

  • Chercheurs: Simon Harel (chercheur principal) Marie-Christiane Mathieu (Université Laval) et Caroline Truchon (Université du Québec en Outaouais)
  • Financement: FRQSC, Recherche-Création, 2020-2022

Se rattache au deuxième axe, thème 3 : Paroles et récits de femmes incarcérés dans le contexte d’une mise en scène de leurs rêves nocturnes.

 

Lisières et médiations : à la recherche de l’espace public hétérogène

  • Chercheurs: Simon Harel (co-chercheur) et Irena Maslany (chercheure principale, Université de Montréal)
  • Financement: FRQSC, Recherche-Création, 2020-2022

Se rattache au troisième axe, thème 1 : Figuration de l’espace ferroviaire et de ses marges.

 

Les études culturelles et littéraires sur la planétarité : pratiques, épistémologies et pédagogies transformatrices

  • Chercheurs: Simon Harel, Heike Härting (UdeM) et al.
  • Financement: FRQSC, Soutien aux études de recherche, 2020-2021

Se rattache au troisième axe, thème 1 : mise en œuvre d’une équipe de recherche ayant pour objet l’émergence de la notion de la planétarité.

 

Co-design and co-development of a digital storytelling platform to decrease emotional distress and improve selfmanagement after solid organ transplantation

  • Chercheurs: Simon Harel (co-chercheur), Marie-Chantal Fortin (chercheure principale, Université de Montréal), Catherine Mavrikakis (Université de Montréal), José Côté (CHUM) et Marie-Pascale Pomey (CHUM)
  • Financement: Catalyseur de l’IRSC, 2020-2021

Se rattache au deuxième axe, thème 2 : Étude des relations entre récits, création et littérature dans les récits de transplantés en domaine hospitalier.

 

Chaire McConnell-Université de Montréal en recherche-création sur les récits du don et de la vie en contexte de soins (2019-2022)

  • Chercheurs: Simon Harel (chercheur principal), Catherine Mavrikakis (Université de Montréal) et Marie-Chantal Fortin (Université de Montréal)

Se rattache au deuxième axe, thème 2 : Étude des relations entre récits, création et littérature dans les récits de transplantés en domaine hospitalier.

 

L’espace planétaire. Les humanités au carrefour du local et du post-global

  • Chercheurs: Simon Harel (chercheur principal), Heike Harting (Université de Montréal) et Laura Ilea (Université de Montréal)
  • Financement: CRSH, Concours Connexion, 2019-2020

Se rattache au troisième axe, thème 1: mise en œuvre de recherches pour objet l’émergence de la notion de la planétarité.

 

Programme de Regroupements stratégiques pour le CELAT

  • Chercheurs: Simon Harel (co-chercheur) et Madeleine Pastinelli (chercheure principale, Université Laval)
  • Financement: FRQSC Centre, 2018-2023

Se rattache aux trois axes et à l’ensemble des thèmes.

 

Montréal, territoire et terrain : interdisciplinarité, recherche-création et récits du soi en contexte pédagogique

  • Chercheurs: Simon Harel (chercheur principal) et Normal Roy (Université Montréal)
  • Financement: CRSH, Développement de partenariat, 2018-2021

Se rattache au premier axe, deuxième thème : Pédagogie, récits et autonomisation de l’élève.

 

Vies et récits de réfugiés : du silence à la prise de parole

  • Chercheur: Simon Harel
  • Financement: CRSH, Concours Savoir, 2018-2021

Se rattache au troisième axe, troisième thème : Récits d’exil.

 

Études culturelles et littéraires planétaires : Nouvelles épistémologies et avenirs relationnels à l’ère de l’anthropocène

  • Chercheurs: Simon Harel (co-chercheur) et Heike Harting (chercheure principale, Université de Montréal)
  • Financement: CRSH, Concours Connexion, 2018

Se rattache au troisième axe, thème 1 : mise en œuvre de recherches pour objet l’émergence de la notion de la planétarité.

 

Programme de Regroupements stratégiques pour le CELAT

  • Chercheurs: Simon Harel (co-chercheur) et Madeleine Pastinelli (chercheure principale, Université Laval)
  • Financement: FRQSC Centre, 2017-2018

Se rattache aux trois axes et à l’ensemble des thèmes.

 

Ville de Montréal, Programme d’initiatives collaboratives en créativité numérique 2017, Volet I – Ville techno : culturelle et inclusive (2017-2018)

  • Chercheurs: Simon Harel (co-chercheur, Laboratoire sur les récits du soi mobile), Natacha Clitandre (chercheure principale, 44 Screens/Black Artick), Michel Lefebvre (chercheur principal, Agence Topo) et Bruno Jobin (MTL ville en mouvement)

Se rattache au premier axe, premier thème : résidences de création mobiles.

 

Ville de Montréal, Plan de développement urbain, économique et social des secteurs Marconi-Alexandra, Atlantic, Beaumont, De Castelnau (PDUES)

  • Chercheurs: Simon Harel (chercheur principal) et Bruno Jobin (Directeur général de MTL \ ville en mouvement)
  • Financement: Projet « Abords du Site Outremont » dans le cadre du Catalyseur d’imaginaires urbains, 2016-2018

Se rattache au premier axe, premier thème : résidences de création mobiles.

 

Du terrain vague au campus urbain intégré : pour un partage des savoirs et des territoires

  • Chercheurs: Simon Harel (co-chercheur), Magali Uhl chercheure principale, UQAM), Ève Lamoureux (UQAM), Carole Lévesque (UQAM) et Christophe Abrassart (Université de Montréal)
  • Financement: CRSH, Concours Connexion, 2016-2017

Se rattache au premier axe, premier thème : résidences de création mobiles.

 

Récits, mobilité et territoire : expressions créatrices autochtones au Québec

  • Chercheurs: Simon Harel (chercheur principal), Isabelle St-Amand (University of Manitoba), Warren Cariou (University of Manitoba), Michelle H. Raheja (University of California, Riverside) et Dylan T. A. Miner (Michigan State University)
  • Financement: CRSH, Développement de partenariat, 2015-2018

Se rattache au premier axe, thème 2 : récits de création et de résistance.

 

Réfugié(e)s et Déplacé(e)s : Droit, Littérature et Migration

  • Chercheurs: Simon Harel (chercheur principal), Idil Atak (Ryerson University), François Crépeau (McGill), Najat Rahman (Université de Montréal) et Marie-Pierre Bouchard (Université du Québec)
  • Financement: CRSH, Concours Savoir, 2015-2018

Se rattache au troisième axe, troisième thème : Récits d’exil.

 

Pour le colloque : Contre-culture : existences et persistances

  • Chercheur: Simon Harel
  • Financement: CRSH, Concours Connexion, 2015-2016

Se rattache au premier axe, deuxième thème : Contre-culture et imaginaires.

 

Pour le colloque : Contre-culture : existences et persistances

  • Chercheur: Simon Harel
  • Financement: Canal Savoir, 2015-2016

Se rattache au premier axe, deuxième thème : Contre-culture et imaginaires.

 

Pour le colloque : Contre-culture : existences et persistances

  • Chercheur: Simon Harel
  • Financement: Centre de recherches interdisciplinaires en études montréalaises, 2015-2016

Se rattache au premier axe, deuxième thème : Contre-culture et imaginaires.

 

Pour le colloque : Repenser le politique à travers des imaginaires dispersés

  • Chercheurs: Simon Harel (co-chercheur), Laura T. Ilea (chercheure principale, Sense Lab, Concordia) et Livia Monnet (Université de Montréal)
  • Financement: CRSH, Concours Connexion, 2015-2016

Se rattache au premier axe, deuxième thème : Contre-culture et imaginaires.

 

Pour le colloque : Télé en séries. De la fascination populaire à l’observation critique

  • Chercheur: Simon Harel
  • Financement: CRSH, Concours Connexion, 2014-2015

Se rattache au troisième axe, thème : usage de l’espace télévisuel.

 

Pour le colloque : 5ème colloque Regards autochtones sur les Amériques

  • Chercheurs: Simon Harel (co-chercheur) et Isabelles Saint-Amand (chercheure principale, University of Manitoba)
  • Financement: CRSH, Concours Connexion, 2014-2015

Se rattache au premier axe, thème 2 : récits de création et de résistance.

 

Guerre d’images : La résistance au mépris de Canadiens musulmans

  • Chercheurs: Simon Harel (co-chercheur), Denise Helly (chercheure principale, INRS) et Faiza Hirji (McMaster University)
  • Financement: CRSH, Concours Savoir, 2013-2015

Se rattache au deuxième axe, thème 2: usages de la croyance et pluralisme religieux.

 

Subventions internes

  • 2018-2019: Subvention de mobilisation des connaissances, Fonds interne de l’Université / FGR du CRSH et CRSN pour le projet Réfugié.e.s et déplacé.e.s : cohabitation, cocréation et planétarité
  • 2018-2019: Subvention du vice-décanat à la recherche de l’Université de Montréal pour la tenue du colloque Affranchir la frontière
  • 2018-2019: Subvention du vice-rectorat à la recherche, à la découverte, à la création et à l’innovation (VRRDCI) de l’UdeM au Laboratoire sur les récits du soi mobile pour la mise en place d’une subvention FCI dans le cadre de l’axe « Comprendre et créer, créer pour comprendre »
  • 2017-2020: Subvention de la Faculté des arts et des sciences de l’UdeM pour l’installation et le développement du Centre de recherche des études littéraires et culturelles sur la planétarité
  • 2017: Subvention de Percolab pour le colloque Le Laboratoire des villes
  • 2017: Subvention du Vice-rectorat à la recherche, à la découverte, à la création et à l’innovation et de la FAS pour le colloque : Le Laboratoire des villes
  • 2017: Subvention du département de littératures et langues du monde pour le colloque : Le Laboratoire des villes
  • 2017: Subvention du Vice-rectorat aux finances et aux infrastructures pour soutenir les opérations estivales du Catalyseur d’imaginaires urbains (CIU)
  • 2016: Subvention de la Faculté des arts et des sciences pour soutenir les opérations du Laboratoire sur les récits du soi mobile
  • 2016: Subvention du Vice-rectorat à la recherche, à la découverte, à la création et à l’innovation pour la préparation d’une demande CRSH partenariat
  • 2016: Subvention du bureau de programme du site Outremont en appui au projet : Le Catalyseur d’imaginaires urbains
  • 2016-2020: Subvention du Vice-rectorat à la recherche, à la découverte, à la création et à l’innovation pour le démarrage du projet : Le Catalyseur d’imaginaires urbains. Plan de développement urbain, économique et social de la Ville de Montréal
  • 2015-2016: Subvention du département de littératures et langues du monde pour le colloque : Contre-culture : existences et persistances
  • 2015-2016: Subvention de la Faculté des arts et des sciences pour le colloque : Contre-culture : existences et persistances
  • 2015-2016: Subvention du Vice-rectorat et de la Faculté des arts et des sciences pour le colloque : Contre-culture : existences et persistances
  • 2015: Subvention pour commissariat et production aux fins de la tenue de l’exposition Télé en séries au Carrefour des arts et des sciences au cours de l’année 2015
  • 2014-2015: Subvention de la Faculté des arts et des sciences de l’Université de Montréal au sujet du budget de fonctionnement du Laboratoire sur les récits du soi mobile (FCI)
Publications et œuvres des cinq dernières années
Direction ou co-direction de revue savante

  • Delorme, J. & Harel, S. 2019. L’exil en situation d’exiguïté dans la francophonie internationale. Zizanie, (3)1.
  • Harel, S. & Lambert-Perreault, M.C. 2018. Espace, mobilité et désordre. Zizanie, (1)1. En ligne, URL : https://www.zizanie.ca/espace-mobilite-et-desordre-vol-1-no-1.html.
  • Harel, S. & Lambert-Perreault, M.C. 2018. Mondialisme et littérature. Zizanie, (2)1. En ligne, URL : https://www.zizanie.ca/mondialisme-et-litterature-vol-2-no-1.html.

Livre ou monographie

  • Allard, J.O., Harel, S. & Lambert-Perreault, M.C. 2019. La mort intranquille : autopsie du zombie. Québec: Presses de l’Université Laval.
  • Harel, S. 2019. La respiration de Thomas Bernhard. Montréal: Nota bene.
  • Harel, S. 2017. Été 1965. Fictions du hobo. Montréal: Nota bene.
  • Beneventi, D., Harel, S. & Rimstead, R. 2017. La lutte pour l’espace : ville, performance et culture d’en bas. Québec: Presses de l’Université Laval.
  • Harel, S. 2017. Place aux littératures des premières nations. Montréal: Mémoire d’encrier.
  • Allard, J.O., Després, E., Harel, S. & Lambert-Perreault, M.C. 2017. Télé en séries. Montréal: XYZ.
  • Harel, S. 2016. Foutue charte, Journal de mauvaise humeur. Montréal: Varia.
  • Harel, S., Lussier, L. & Thibert, J. 2015. Le Quartier des spectacles et le chantier de l’imaginaire montréalais. Québec: Presses de l’Université Laval.

Article dans une revue scientifique

  • Harel, S. & Lambert-Perreault, M.C. 2018. Artaud/Rimbaud : guerres planétaires et étincelle astrale. Zizanie, (2)1. En ligne, URL : https://www.zizanie.ca/artaudrimbaud.html.
  • Harel, S. 2018. L’adversaire dans L’Autre de Pan Bouyoucas. Voix plurielles, (15)1: 60-79.
  • Harel, S., Ledoux-Beaugrand, E. & Zarranz, L.G. 2017. Désaffecté. Atlantis, Critical Studies in Gender, Culture & Social Justice, (38)2. En ligne, URL : http://journals.msvu.ca/index.php/atlantis/article/view/5415/116-120%20PDF.
  • Harel, S. 2017. Face aux littératures des Premières Nations. Cahiers Echinox Journal, 32: 11-21.
  • Harel, S. 2016. La route et la loi du père (jusqu’à La route de Cormac McCarthy). Cahiers Echinox Journal, 30: 39-61.
  • Harel, S. 2015. L’écrivain autophage. Post-Scriptum. Revue de recherche interdisciplinaire en textes et médias, (18)1. En ligne, URL : http://www.post-scriptum.org/18-1-01-lecrivain-autophage.

Chapitre de livre ou contribution à un ouvrage collectif

  • Harel, S. 2019. Corps à corps avec le zombie. In J.O. Allartd, S. Harel & M.C. Lambert-Perreault (Eds.), La mort intranquille : autopsie du zombie (pp.13-22). Québec: Presses de l’Université Laval.
  • Harel, S. 2019. Le zombie est-il prude ? L’ascétisme des morts-vivants. In J.O. Allartd, S. Harel & M.C. Lambert-Perreault (Eds.), La mort intranquille : autopsie du zombie (pp.117-146). Québec: Presses de l’Université Laval.
  • Harel, S. 2019. Betrayed Places and Hindered Displacements. In L. Canton (Ed.), Antonio D’Alfonso. Essays on His Works (pp.163-193). Montréal: Guernica Editions, Essential Writer Series 50.
  • Harel, S. 2019. “Laisser-aller”: Homelessness and Contained Space in Kobo Abe’s The Box Man and Robert Majzels’s City of Forgetting. In D. Beneventi & R. Rimstead (Eds.), Contested Spaces, Counter-narratives, and Culture from Below in Canada and Quebec (pp.62-75). Toronto: University of Toronto Press.
  • Harel, S. 2018. Fadiga dos itinerantes. In R. Beatriz, J. Guimarães & I.L.C. Walty (Eds.), Literatura marginal e sua critíca (pp.362-388). São Paulo: Hicitec Editoria, Linguagem e Cukltura 57.
  • Harel, S. 2018. Les pas perdus de l’identité : La Nuit de Jacques Ferron et le Journal d’un hobo de Jean-Jules Richard. In L. Bélanger (Ed.), Les vingt-cinq ans de l’APLAQA. État des lieux et perspectives d’avenir (pp.223-248). Moncton: Les Éditions Perce-Neige.
  • Harel, S. 2017. Avant-propos. Droit de cité : espaces nationaux et corps du conflit. In D. Beneventi, S. Harel & R. Rimstead (Eds.), La lutte pour l’espace : ville, performance et culture d’en bas (pp.6-21). Québec: Presses de l’Université Laval.
  • Harel, S. 2017. L’écriture et la survivance dans Folie passée à chaux vive de Christine Jeanney et Stéphane Martelly. In M. Calle-Gruber (Ed.), Écritures migrantes du genre (pp.123-140). Paris: Honoré Champion.
  • Harel, S. 2016. Langue monosémique, récit pluriel : la traduction de la souffrance psychique en langage de la Cité. In S. Simon (Ed.), Speaking Memory. How Translation Shapes City Life (pp.117-153). Montréal/Kingston: McGill-Queen’s University Press.
  • Harel, S. 2015. L’arrière-pays dans quelques œuvres de Pierre Yergeau et Milton Hatoum. In Z. Bernd & P. Imbert (Eds.), Envisager les rencontres transculturelles Brésil-Canada (pp.163-176). Québec: Presses de l’Université Laval.
Autres réalisations des cinq dernières années
Roman et livre d’artiste

  • Claire, S. 2020. Troisième vie. Montréal: Hashtag. Roman écrit par Simon Harel et Claire Caland sous le pseudonyme Simon Claire.
  • Signaux faibles. 2019. Livre d’artiste, photographies de Marie-Christiane Mathieu, textes de Simon Harel.

Installation littéraire sonore

  • Mon cinéma. 28 novembre 2019. Textes de Simon Harel, mise en scène de Colin Zouvi.
  • Le vagabond du saloon. Textes de Simon Harel, mise en scène de Colin Zouvi. Cette installation a été présentée en continu lors de la première édition de Ceci n’est pas un festival les 23, 24 et 25 août 2018.

Autre site pour ce chercheur