ÈVE LAMOUREUX

« Retour à la liste des membres

Professeure au département d’histoire de l’art de l’Université du Québec à Montréal (UQAM)

Département d’histoire de l’art

Université du Québec à Montréal
Pavillon Judith-Jasmin, local J-R660
405, rue Sainte-Catherine Est
Montréal (Québec) H2L 2C4 Canada

Téléphone : 514 987-3000, poste 2499
Télécopieur : 514 987-6615
Courriel : lamoureux.eve@uqam.ca

Domaines d’expertises et thèmes de recherche :
Art au Québec                   Histoire de l’art
Art communautaire         Médiation culturelle
Art engagé                          Sociologie de l’art
Arts communautaires

Biographie

Détentrice d’un doctorat en science politique (Université Laval), Ève Lamoureux est professeure au département d’histoire de l’art de l’Université du Québec à Montréal. Ses travaux de recherche approfondissent les enjeux liés à l’art, la société et le politique. Ayant comme thème général le rôle social et politique de l’art au 20e siècle, ses recherches se concentrent sur trois principaux enjeux : l’art engagé et ses modalités québécoises actuelles en arts visuels, les arts communautaires et la médiation culturelle. Elle est membre du Centre de recherches Cultures – Arts – Sociétés (CELAT), de l’Observatoire des médiations culturelles (OMEC) et de la Chaire de recherche UQAM pour le développement de pratiques innovantes en art, culture et mieux-être.

Projets de recherche

La mise en œuvre des mesures d’équité pour les artistes et travailleur.euse.s culturel.le.s issu.e.s de la diversité culturelle : pratiques exemplaires et défis

  • Chercheurs : Ève Lamoureux (chercheure principale), Jérôme Pruneau (co-chercheur), Alida Esmail (co-chercheure, DAM) et Fabienne Cabado (co-chercheure, RDQ)
  • Financement : Université du Québec à Montréal, 2019-2021, (PAFARC 2 Services aux collectivités)

Ce projet consiste en une recherche évaluative qualitative des mesures d’équité s’adressant aux artistes et travailleur.euse.s culturel.le.s de la diversité, plus spécifiquement dans le milieu de la danse à Montréal. Élaboré à la demande et en collaboration avec Diversité artistique Montréal (DAM) et le Regroupement québécois de la danse (RQD), il entend contribuer à mieux comprendre les facteurs d’exclusion des artistes et travailleur.euse.s dans ce secteur artistique, mais surtout – dans un contexte où, depuis quelques années, fleurissent des recommandations et de nouvelles pratiques issues du milieu, et la mise en place de mesures soutenues par les organismes subventionnaires – à identifier les stratégies prometteuses et les défis rencontrés par les organismes dans la mise en application concrète des mesures.

 

Se mobiliser par l’art. Comment les pratiques artistiques, muséologiques et éducatives appellent-elles l’action? // Art as an Agent for Change. How do Art, Museum, and Education Practices Inspire Action?

  • Chercheurs: Ève Lamoureux (chercheure principale); Mona Trudelle, Adriana de Oliveira et Marylin Lajeunesse (co-chercheures)
  • Financement: CRSH, 2016-2017 (Connexion individuelles)

L’objectif principal de ce colloque international bilingue est de dresser un portrait de l’état des connaissances au sujet de la question suivante : Comment et à quelles conditions les pratiques artistiques, éducatives et muséologiques inspirent-elles à l’action sur les plans individuel et collectif? Nous souhaitons ainsi réfléchir au phénomène relativement récent de la prolifération de pratiques artistiques, muséales et éducatives qui conjuguent l’art et la participation sociale de personnes marginalisées, l’art et l’éducation inclusive et l’art pour une meilleure santé mentale et physique des individus.

 

Accessibilité des musées aux publics marginalisés : des outils adaptés

  • Chercheurs: Francine Saillant et Ève Lamoureux (chercheures principales); René Binette, Lourdes Del Barrio Rodriguez, Patrick Fougeyrollas (co-chercheur(e)s)
  • Financement: Ministère de l’Éducation et de l’Enseignement supérieur, 2018-2020 (Fonds des services aux collectivités)

Cette recherche-action vise à expérimenter des stratégies de médiation culturelle qui s’adressent spécifiquement à des personnes immigrantes, éprouvant des problèmes de santé mentale et vivant avec un handicap. Elle donnera lieu à la rédaction d’un guide sur l’accessibilité des musées qui sera publié sur le site de l’écomusée du Fier monde.

 

Groupe de recherche sur les pratiques artistiques et pédagogiques dans l’espace social (ArtEspaceSocial)

  • Chercheurs: Ève Lamoureux (chercheure principale); Mona Trudel, Sylvie Fortin, Adriana de Oliveira et Tamar Tembeck (co-chercheures)
  • Financement: Faculté des arts, 2018-2021 (Reconnaissance et financement des équipes de recherche et de recherche-création)

Trois axes de recherche sont développés : (1) art et participation sociale pour les personnes marginalisées et/ou vulnérables ; (2) art et éducation inclusive ; (3) art et santé physique et mentale.

 

Étude de la réception d’une exposition d’art, Témoigner pour agir

  • Chercheurs: Maria Nengeh Mensah (chercheure principale); Ève Lamoureux et Véronique Leduc (co-chercheures, CELAT)
  • Financement: Université du Québec à Montréal, 2017-2018 (PAFARC 2 Services aux collectivités)

L’exposition Témoigner pour Agir, s’est tenue à la Maison de la culture Frontenac du 29 novembre 2017 au 21 janvier 2018. Sur le plan didactique, l’exposition visait à défaire des préjugés à propos de l’orientation sexuelle, l’expression des genres, vivre avec le VIH, exercer le travail du sexe, l’intersexualité, et elle a exposé des témoignages artistiques en ce sens. Sur le plan politique, elle visait à réduire la stigmatisation et la marginalisation des communautés sexuelles et de genres. La présente recherche cherchait à saisir son impact à la fois chez les participant.e.s, auprès des communautés partenaires et du grand public.

 

Du terrain vague au campus urbain intégré : pour un partage des savoirs et des territoires

  • Chercheurs: Magali Uhl (chercheure principale); Ève Lamoureux, Christophe Abrassart, Simon Harel, Carole Lévesque et Danièle Racine (co-chercheur(e)s)
  • Financement: CRSH, 2016-2017 (Connexion individuelles)

Nous avons réalisé un forum citoyen (16 et 17 septembre 2016) et un symposium international (Le site Outremont – du terrain vague au campus urbain intégré, 30 septembre 2016), de même que créé un site internet (https://pensercreerlurbain.org/) et un livre numérique relatant les expériences et conclusions du projet (https://pensercreerlurbain.org/livre-numerique/).

 

InterReconnaissance – Mémoire, droits et reconnaissance du mouvement communautaire au Québec

  • Chercheurs: Francine Saillant (chercheure principale); Normand Boucher, Line Chamberland, Philippe Dubé, Patrick Fougeyrollas, Diane Lamoureux, Ève Lamoureux, Joseph Lévy et Lourdes Del Barrio Rodriguez (co-chercheur(e)s)
  • Financement: CRSH, 2012-2017 (Savoir)

Le projet a exploré les repères clés de l’apport du mouvement communautaire à la société québécoise depuis les années 1960 dans certains secteurs de son intervention qui touchent les minorités et les groupes minorisés : femmes, LGBTQ+, immigration, santé mentale, handicap. Ces repères ont été cernés à partir de la mémoire qu’en ont les acteur.trice.s-témoins des événements centraux et des actions collectives déployées au nom des droits et de la reconnaissance.

 

Enjeux et impacts de l’art communautaire activiste

  • Chercheur: Ève Lamoureux (chercheure principale)
  • Financement: FQRSC, 2012-2015 (Établissement de nouveaux professeurs chercheurs)

À l’aide d’une recherche exploratoire qualitative, j’ai abordé la question des enjeux artistiques, éthiques et politiques soulevés par les projets actuels d’art communautaire et activiste au Québec, ainsi que leurs impacts individuels et collectifs. Il s’agit de pratiques artistiques qui s’insèrent dans les mouvements communautaires et militants.

Publications et œuvres des cinq dernières années

Livre ou monographie

  • Lamoureux, E., Paquette, J. & Sirois, E. Sous presse. Études de cas : Art, entre liberté et scandale. Montréal: Nota Bene.
  • Lamoureux, E. & Saillant, F. 2018. InterReconnaissance. La mémoire des droits dans le milieu communautaire au Québec. Québec: Presses de l’Université Laval.
  • Lamoureux, E. & Uhl, M. 2018. Le vivre-ensemble à l’épreuve des pratiques culturelles et artistiques contemporaines. Québec: Presses de l’Université Laval.
  • Lalonde, J., Lamoureux, E. & St-Gelais, T. 2018[2012]. Pratiques de l’histoire de l’art à l’UQAM. En ligne, URL : https://histoiredelart.uqam.ca/upload/files/Pratiques_de_l-histoire_de_l-art_a_l-uqam_seconde-edition-automne-2014.pdf
  • Casemajor, N, Dubé, M., Lafortune, J.M. & Lamoureux, E. 2017. Expériences critiques de la médiation culturelle. Québec: Presses de l’Université Laval.

Article dans une revue scientifique

  • Lamoureux, E. 2018. L’interrelation entre l’art et la recherche : les coulisses d’un parcours d’enquête. Cahier ReMix, 9: 136-146. En ligne, URL : http://oic.uqam.ca/fr/remix/les-mises-en-scene-du-divers-rencontre-des-ecritures-ethnographiques-et-artistiques

Chapitre de livre ou contribution à un ouvrage collectif

  • Lamoureux, E. À paraître. Artistes marxistes au Québec dans les années 1970 : de l’enthousiasme au désenchantement. In O. Neveux (Ed.), Les théâtres de Marx.
  • Lamoureux, E., Paquette, J. & Sirois, E. Sous presse. Les scandales dans l’art. Une problématique protéiforme et complexe. In E. Lamoureux, J. Paquette & E. Sirois (Eds.), Études de cas : Art, entre liberté et scandale. Montréal: Nota Bene.
  • Bruneau, J., Lamoureux, E. & Olivier, C.G. 2018. Art et action culturelle au sein du mouvement communautaire au Québec. Un apport protéiforme aux luttes. In E. Lamoureux & F. Saillant (Eds.), InterReconnaissance. La mémoire des droits dans le milieu communautaire au Québec (pp.239-264). Québec: Presses de l’Université Laval.
  • Lamoureux, E. & Uhl, M. 2018. L’agir artistique et culturel. In E. Lamoureux & M. Uhl (Eds.), Le vivre-ensemble à l’épreuve des pratiques artistiques contemporaines (pp.18-34). Québec: Presses de l’Université Laval.
  • Lamoureux, E. 2018[2012]. L’engagement social et politique par l’art. In J. Lalonde, E. Lamoureux & T. St-Gelais (Eds.), Pratiques de l’histoire de l’art à l’UQAM. En ligne, URL : https://histoiredelart.uqam.ca/upload/files/Pratiques_de_l-histoire_de_l-art_a_l-uqam_seconde-edition-automne-2014.pdf
  • Bruneau, J., Lamoureux, E. & Olivier, C.G. 2018. Pratiques créatives. In E. Lamoureux & F. Saillant (Eds.), InterReconnaissance. La mémoire des droits dans le milieu communautaire au Québec (pp.287-289). Québec: Presses de l’Université Laval.
  • Dubé, M. & Lamoureux, E. 2018. Quand l’art, la création et la santé mentale font corps : Une expérience de socialisation alternative. In E. Lamoureux & M. Uhl (Eds.), Le vivre-ensemble à l’épreuve des pratiques artistiques contemporaines (pp.117-134). Québec: Presses de l’Université Laval.
  • Lamoureux, E. & Saillant, F. 2018. Reconnaissance et interReconnaissance dans le milieu communautaire au Québec. Des droits en perspective. In E. Lamoureux & F. Saillant (Eds.), InterReconnaissance. La mémoire des droits dans le milieu communautaire au Québec (pp.1-18). Québec: Presses de l’Université Laval.
  • Lamoureux, E., Saillant, F. & l’équipe InterReconnaissance. 2018. Vie sociale des droits dans le mouvement communautaire. Constats et enjeux transversaux. In E. Lamoureux & F; Saillant (Eds.), InterReconnaissance. La mémoire des droits dans le milieu communautaire au Québec (pp.305-317). Québec: Presses de l’Université Laval.
  • Dubé, M., Casemajor, N. & Lamoureux, E. 2017. Critique(s) et médiation culturelle. In M. Dubé, N. Casemajor, J.M. Lafortune & E. Lamoureux (Eds.), Expériences critiques de la médiation culturelle (pp.3-28). Québec: Presses de l’Université Laval.
  • Castonguay, S. & Lamoureux, E. 2017. Entretien. La médiation comme geste de création. In M. Dubé, N. Casemajor, J.M. Lafortune & E. Lamoureux (Eds.), Expériences critiques de la médiation culturelle (pp.391-414). Québec: Presses de l’Université Laval.
  • Casemajor, N., Lamoureux, E. & Racine, D. 2016. Art participatif et médiation culturelle : Typologie et enjeux des pratiques. In C. Camart, F. Mairesse, C. Prévost-Thomas & P. Vessely (Eds.), Les mondes de la médiation culturelle. Volume 1 : Approches de la médiation (pp.171-184).Paris: l’Harmattan.
  • Dubé, M. & Lamoureux, E. 2016. Des marionnettes pour se/le dire : La cocréation comme outil de mieux- être individuel et collectif. In C. Camart, F. Mairesse, C. Prévost-Thomas & P. Vessely (Eds.), Les mondes de la médiation culturelle. Volume 2 : Médiations et cultures (pp.207-220). Paris: L’Harmattan.
  • Lamoureux, E. 2015. Helen Doyle : Sa soif d’engagement. In R. Bourdeau (Ed.), Helen Doyle Cinéaste. La liberté de voir (pp.111-114). Montréal: Vidéo femmes et les Éditions du remue-ménage.
  • Lamoureux, E. & Uhl, M. 2015. Les arts visuels à l’épreuve du vivre-ensemble : Raconter, agir, anticiper pour un monde commun. In F. Saillant (Ed.), Vivre-ensemble : État des lieux et perspectives (pp.227-248). Québec: Presses de l’Université Laval et Unesco.

Rapport de recherche

  • 2017 Lamoureux, E. sous la direction de Bouratsis, S. & Uhl, M. Une analyse mitigée de l’arrivée du campus. Compte rendu des discussions de la journée de médiation culturelle. Penser créer l’urbain. Restitution du projet « Du terrain vague au campus urbain intégré ». En ligne, https://pensercreerlurbain.org/livre-numerique/
  • 2017 Lamoureux, E., Lévesque, C. & Uhl, M. sous la direction de Bouratsis, S. & Uhl, M . La formation des étudiants au cœur du dispositif de recherche et de création. Penser créer l’urbain. Restitution du projet « Du terrain vague au campus urbain intégré, 2017. En ligne, https://pensercreerlurbain.org/livre-numerique/
  • 2015 Dubé, M. & Lamoureux, E. L’école nationale d’apprentissage par la marionnette : Un théâtre vivant. Rapport final de recherche. Chicoutimi, Publications du Groupe de recherche et d’intervention régional.
Autres réalisations des cinq dernières années

Activité muséale

  • 2019 Planification et réalisation d’activités spéciales de médiation culturelle à l’Écomusée du Fier monde (janvier) et dans le milieu communautaire (juin et novembre) visant à explorer des outils facilitant l’appropriation de l’exposition InterReconnaissance – Une mémoire citoyenne se raconte pour trois types de public : personnes immigrantes, vivant avec un handicap ou avec des problèmes de santé mentale.
  • 2016-2018 Comité directeur de la réalisation de l’exposition InterReconnaissance – Une mémoire citoyenne se raconte crée par l’Écomusée du Fier monde. Ce comité comprenait le directeur du musée (René Binette), le responsable de l’exposition (Éric Giroux), la responsable de l’éducation et de l’action citoyenne (Catherine Dubé), de même que deux chercheures (Francine Saillant et moi-même). Nous avons été responsable de l’idéation du concept général de l’exposition, du lien avec les autres chercheur.es afin de recueillir les traces pertinentes (entrevues vidéo, extraits de verbatim, images, etc.), de l’écriture de plusieurs textes d’accompagnement, de même que de concevoir et planifier différentes activités de médiation culturelle. L’exposition est présentée au Musée du Bas-Saint-Laurent à Rivière-du-Loup (été 2018), à l’Écomusée du fier monde à Montréal (septembre 2018 à février 2019), au Musée québécois de culture populaire à Trois-Rivières (mars à septembre 2019), et au Musée de la mémoire vivante à Saint-Jean-Port-Joli (septembre 2019 à mai 2020).

Autre site pour ce chercheur