BOGUMIL JEWSIEWICKI KOSS

« Retour à la liste des membres

Professeur émérite, Département d’histoire de l’Université Laval

Pavillon Charles-De Koninck, local 5165
1030, avenue des Sciences-Humaines
Université Laval
Québec, QC, G1V 0A6

Téléphone : (418) 656-2131, poste 7279
Télécopieur : (418) 656-5727
Courriel : bogumil.koss@hst.ulaval.ca

Domaines d’expertises et thèmes de recherche :

Biographie
Ancien titulaire d’une Chaire du Canada en histoire comparée de la mémoire, professeur retraité au Département d’histoire de l’Université Laval, chercheur au CELAT (Centre interuniversitaire d’Études sur les Lettres, les Arts et les Traditions) et au Soi et l’autre, Bogumil Jewsiewicki-Koss est un spécialiste de l’Afrique centrale francophone, de renommée internationale.

Ses recherches portent sur l’analyse sociohistorique des processus de la mémoire dans les récits historiques et les représentations artistiques des sociétés postcoloniales. Il a travaillé en étroite collaboration avec son collègue de l’Université Laval, Jocelyn Létourneau, et avec M. de La Pradelle, de l’EHESS (École des hautes études en sciences sociales, Paris). Il œuvre à divers titres, dans des universités et autres institutions, en Belgique, en Pologne, en Roumanie, en Russie et au Zaïre en plus d’intervenir dans les universités américaines.

Bogumil Jewsiewicki-Koss a organisé de nombreux colloques à l’échelle internationale. Il a dirigé ou co-dirigé plusieurs numéros de revues spécialisées et signé bon nombre d’articles dans des revues internationales.

Bogumil Jewsiewicki-Koss a reçu des bourses de l’Internationales Forschungszentrum Kulturwissenschaften de Vienne, du Harry Truman Institute for the Advancement of Peace (Jerusalem) et du Conseil des arts du Canada (Killam), en plus d’importantes subventions de recherche de la part du CRSH et du FCAR-FQRSC. Il est professeur émérite de l’Université Laval depuis 2013.

Projets de recherche

Slavery, memory, citizenship

  • Chercheurs: Bogumil Jewsiewicki, Francine Saillant et Paul Lovejoy (co-chercheur, Université York)
  • Financement: CRSH, 2008-2015 (grands travaux de recherche concertés)
 

Préparation exposition pour ouverture fin avril 2020 en Pologne (Poznan)

  • Chercheur: Bogumil Jewsiewicki en tant que commissaire invité)
  • Financement: Institution muséale locale et l’Université de Poznan
Publications et œuvres des cinq dernières années
Article dans une revue savante

  • Jewsiewicki, B. 2019. Faire mentir le verdict : de la réappropriation à l’autonomie. Africa e Mediterraneo, (1)19: 16-25.
  • Jewsiewicki, B. & Kilola Lema, M. 2016. Des itinéraires congolais dans la modernité. Le récit de vie de Vuadi mu Nkutu. Cahiers africains, 89: 181-209.
  • Jewsiewicki, B. 2016. Singularité et universalité des destins. La démarche artistique de Freddy Tsimba. Cahiers d’études africaines, (56)3: 581-606.
  • Jewsiewicki, B. 2016. Photographie, un objet du pouvoir : Les nus pris par Simon Mukunday à Lubumbashi, République démocratique du Congo. Anthropologie et Sociétés, (40)1: 219-250.
  • Jewsiewicki, B. 2016. Leaving Ruins. Explorations of Present Pasts by Sammy Baloji, Freddy Tsimba, and Steve Bandoma. African Arts, 49: 6-25.
  • Jewsiewicki, B. 2015. Dévoiler le travail de la mémoire de l’esclavage. L’Homme, 213: 147-154.

Chapitre de livre ou contribution à un ouvrage collectif

  • Jewsiewicki, B. & Pype, K. 2020. Popular Culture in Francophone Central Africa. In Oxford (Ed.), Oxford Research Encyclopedia of African History. Oxford: Oxford University Press.
  • Jewsiewicki, B. 2019. Pardon. In Anthropen.org. Paris: Éditions des archives contemporaines. En ligne, URL : https://www.anthropen.org/voir/Pardon?r=pardon
  • Jewsiewicki, B. & Roberts, A. 2018. Exploring Present Pasts: Popular Arts as Historical Sources. In Oxford (Ed.), Oxford Research Encyclopedia of African History. Oxford: Oxford University Press. En ligne, URL : http://dx.doi.org/10.1093/acrefore/9780190277734.013.221
  • Jewsiewicki, B. 2018. Se réappropries la présence du passé pour reconstruire un vive-ensemble. La démarche artistique de Freddy Tsimba. In E. Lamoureux & M. Uhl (Eds.), Le vivre-ensemble à l’épreuve des pratiques culturelles et artistiques contemporaines (pp.165-179). Québec: Presses de l’Université Laval.
  • Coquery-Vidrovitch, C. & Jewsiewicki, B. 2017. La colonisation impensée. In E. François & T. Serrier (Eds.), Europa. Notre histoire (pp.1109-1123). Paris: Arènes.
  • Jewsiewicki, B. & Ndaywel è Nziem, I. 2017. Le Congo n’aime pas Tintin. In E. François & T. Serrier (Eds.), Europa. Notre histoire (pp.1125-1128). Paris: Arènes.
  • Jewsiewicki, B. 2017. L’art populaire. In C. Coquery-Vidrovitch (Ed.), L’Afrique des routes (pp.222-227). Arles: Actes Sud.
  • Jewsiewicki, B. 2016. Ceci n’est pas une collection. In S. Baloji & B. Ceuppens (Eds.), Congo Art Works. Peinture populaire (pp.19-45). Bruxelles: Éditions Racine.
  • Jewsiewicki, B. 2015. Mémoire dans les friches industrielles/Wastlands of Memory. In D. Skotarczak (Ed.), Okno na przeszlosc. Szkice z historii wizualnej (pp.147-162). Wydawnictwo poznanskie.
Autres réalisations des cinq dernières années


Autre site pour ce chercheur