BOB WHITE

« Retour à la liste des membres

Professeur titulaire au département d’anthropologie à l’Université de Montréal

White Bob redimensionnée

Département d’anthropologie

Pavillon .M.Caron-L.Groulx
3200, Jean-Brillant, bureau C3080-1
Université de Montréal
Montréal (Québec) H3T 1N8

Téléphone : 514-343-7329
Courriel : bob.white@umontreal.ca

Domaines d’expertises et thèmes de recherche :
Culture populaire
Communication interculturelle
Études urbaines
Villes interculturelles
Recherche ethnographique
Recherche collaborative
Musique populaire
Politiques culturelles
République démocratique du Congo
Sénégal
Canada (Québec)

Biographie

Bob W. White est professeur titulaire au Département d’Anthropologie à l’Université de Montréal et directeur du Laboratoire de recherche en relations interculturelles (LABRRI). Depuis 2012 il dirige un partenariat de recherche multi-sectoriel sur les dynamiques d’inclusion dans l’espace urbain à Montréal (« Montréal Ville Interculturelle », CRSH 2012-2020). Il est coordonnateur du Réseau des municipalités en immigration et relations interculturelles du Québec (RÉMIRI) et membre du réseau de recherche inter-universitaire sur la migration G3 (Université de Montréal, Université de Genève, Université Libre de Bruxelles).  Bob White a été professeur invité à l’École des hautes études en sciences (EHESS) à Paris, à L’Université de Cheikh Anta Diop (UCAD) à Dakar et à L’Institut Max Planck à Göttingen. Il a publié nombreux textes sur la musique populaire, la mondialisation, les politiques culturelles, les méthodes collaboratives, le pluralisme, les politiques publiques et la communication interculturelle. En 2014 il a publié L’interculturel au Québec : rencontres historiques et enjeux politiques (Presses de l’Université de Montréal) avec Lomomba Emongo. Son dernier livre, publié en 2018, s’intitule Intercultural Cities : Policy and Practice for a New Era (London : Palgrave McMillan). Il travaille actuellement sur une théorie générale de la communication interculturelle à partir de la pensée anthropologique.

Projets de recherche
Dynamiques de cohabitation à l’ère de la « super-diversité »

  • Chercheurs: Bob White (chercheur principal), Daniel Côté (co-chercheur), Francine Saillant (co-chercheure), Pierre Anctil (co-chercheur) et Jorge Frozzini (co-chercheur)
  • Financement: CRSH, Savoir, 2019-2024

Ce projet de recherche a trois objectifs spécifiques: 1) proposer une typologie de situations interculturelles qui permettrait de faire l’analyse des dynamiques de cohabitation dans différents milieux de vie et de travail; 2) identifier un corpus de situations récurrentes qui ont un impact— positif ou négatif—sur la cohabitation dans un secteur ou sur un territoire donné; 3) faire des analyses approfondies d’un certain nombre de situations afin de comprendre les facteurs systémiques sous-jacents aux dynamiques de cohabitation. Notre programme de recherche est novateur à plusieurs niveaux. Non seulement la méthodologie donne accès à un grand nombre de données ciblées en relativement peu de temps, mais elle nous permet aussi de générer des données qui répondent aux préoccupations des acteurs directement concernés par les enjeux de la cohabitation. De plus, le cadre d’analyse proposé ici donne la possibilité de croiser des données territoriales et sectorielles, ce qui permettra d’identifier des facteurs qui traversent les différents contextes professionnels et milieux de vie dans des contextes de plus en plus diversifiés.

 

Plateforme d’études de recherche sur les relations interculturelles (PERRI)

  • Chercheur: Bob White
  • Financement: Fondation canadienne pour l’innovation, 2017-2021

L’infrastructure que nous proposons de va permettre la mise en commun, la description formalisée et l’analyse d’un vaste champ de données sur les dynamiques interculturelles à Montréal. Avec la création de cette plateforme nous serons en mesure de déterminer quels types d’interactions en contexte interculturel ont le plus d’impact sur la cohésion sociale et ce, dans quelles conditions. PERRI est un environnement numérique qui permet de décrire différentes catégories de données sur les dynamiques interculturelles en contexte urbain, de les annoter en vue de les enrichir, de faire émerger des indicateurs afin de comprendre les conditions de l’inclusion en contexte pluriethnique. Dans la première phase du projet nous avons développé les outils qui vont permettre l’intégration d’un grand nombre de données du terrain et des partenaires. Cette plateforme sera intégrée aux activités du Laboratoire de recherche en relations interculturelles (LABRRI) du Département d’anthropologie de l’Université de Montréal, dirigé par Bob White. Elle nous permettra de réaliser une série de projets de recherches innovantes en collaboration avec des partenaires universitaires, communautaires et municipaux, notamment la création d’un portail publique sur les situations et les solutions en contexte interculturel.

 

Cohabitation citoyenne et nouvelles formes d’appartenance

  • Chercheurs: Bob White (chercheur principal), Daniel Côté (co-chercheur), Francine Saillant (co-chercheure), Kikou Edem Christian Agbobli (co-chercheur), Mireille Tremblay (co-chercheure), Pierre Anctil (co-chercheur), François Rocher (co-chercheur) et Jorge Frozzini (co-chercheur)
  • Financement: CRSH, Développement de partenariat

La ville a toujours été un lieu de co-habitation où les personnes d’origines différentes interagissent et partagent un certain nombre d’objectifs communs. Dans ce sens l’énoncé de « ville interculturelle » n’a rien de nouveau. En même temps nous savons que les vagues d’immigration récentes dans certains pays industrialisés soulèvent des inquiétudes sur les relations inter-ethniques, la discrimination et l’inégalité sociale. À travers une approche interculturelle, les villes se donnent la mission de sensibiliser la population aux bienfaits de la diversité, mais en même temps elles s’engagent dans la lutte contre la discrimination et font la promotion active des interactions positives. Dans certains cas les villes ont réussi à définir des cadres de référence pour guider les actions à travers plusieurs secteurs d’intervention. Malheureusement, il y a peu de recherche sur les principes qui sous-tendent les politiques interculturelles et les processus impliqués dans leur implémentation. Ici nous proposons des ressources pour répondre à ces questions et affronter ces défis.

 

Everyday Cohabitation: Methodologies for the Study of Social Interaction in Increasingly Diverse Cities

  • Chercheurs: Bob White (chercheur principal), Annick Germain (co-chercheur), Pierre Anctil (co-chercheur) et Gabrielle Désilets (co-chercheure)
  • Financement: CRSH, Connexion, 2018-2020
Publications et œuvres des cinq dernières années
Livre ou monographie

  • White, B. 2018. Intercultural cities : policy and practice for a new era. Londres: Palgrave McMillan.

Direction ou co-direction de revue savante

  • Gaby, H., Emongo, L. & White, B. 2017. L’interculturel dans la cité, numéro spécial pour Anthropologie et sociétés, 41(3).
  • Agbobli, C., Gratton, D. & White, B. 2017. L’interculturel dans la cité. Actes à poser en contexte pluriethnique, numéro spécial pour Alterstices, 7(1).
  • Bourques, G., Rioux, G. & White, B. 2015. Enjeux économiques à l’ère de la super-diversité, numéro spécial Vie économique.

Article dans une revue scientifique

  • White, B. 2018. Cohabitation citoyenne et nouvelles formes d’appartenance : Quelques réflexions de Montréal. Sociograph, 37: 85-96.
  • White, B. 2018. Interculturalité, Anthropen.org, en ligne.
    URL : https://www.anthropen.org/voir/Interculturalit%C3%A9?r=Interculturalit%C3%A9
  • Emongo, L., Hsab, G. &White, B. 2017. Vers une anthropologie de l’interculturel. Anthropologie et sociétés, (41)3: 9-27.
  • White, B. 2017. Pensée pluraliste dans la cité: L’action interculturelle à Montréal. Anthropologie et sociétés, (41)3: 29-57.
  • White, B. 2017. Actes à poser en contexte interculturel : quelle place pour l’intervention, avec Danielle Gratton et Christian Agbobli. Alterstice, 7(1): 7-12.
  • White, B. 2017. Situations et solutions en contexte interculturel : Une méthodologie de l’acte à poser, avec Danielle Gratton, Alterstice, 7(1): 63-76.

Chapitre de livre ou contribution à un ouvrage collectif

  • White, B. 2018. What is an Intercultural City and How Does it Work?. In B. White (Ed.), Intercultural Cities: Policy and Practice for a New Era (pp.21-54). Londres: Palgrave McMillan.
  • White, B. 2018. From Policy to Practice and Back : The Montreal Forum. In B. White (Ed.), Intercultural Cities: Policy and Practice for a New Era (pp.1-18). Londres: Palgrave McMillan.
  • White, B. 2018. The Future of Intercultural Cities. In B. White (Ed.), Intercultural Cities: Policy and Practice for a New Era (pp.359-370). Londres: Palgrave McMillan.
  • White, B. 2017. Jamais deux sans trois : La situation ethnographique et le rapport à l’autre. In A. Bensa, M. Blondet & M. Lantin (Eds.), Anthropologies réflexives : Modes de connaissance et formes d’expérience (pp.255-272). Lyon: Presses universitaires de Lyon.
  • White, B. 2016. Le vivre-ensemble comme scénario de l’interculturel au Québec. In F. Saillant (Ed.), Pluralité et vivre-ensemble (pp.39-62). Québec: Presses de l’Université Laval.
Autres réalisations des cinq dernières années

Autre site pour ce chercheur