Gilles Bibeau, récipiendaire de la médaille Luc-Lacourcière 2021

À l’occasion d’une cérémonie tenue le 16 décembre 2021, Gilles Bibeau, anthropologue et professeur émérite à l’Université de Montréal, a reçu la médaille Luc-Lacourcière 2021 pour son livre Les Autochtones : la part effacée du Québec, paru en 2020 chez Mémoire d’encrier.

Après délibération, les membres du jury, présidé par Daniela Moisa, membre associée du CELAT, ont choisi à l’unanimité de récompenser cet ouvrage novateur à l’approche décolonisante, qui permet de repenser le récit national québécois.

Daniela Moisa, Jean-François Gauvin et Gilles Bibeau

Depuis 1978, le CELAT décerne la médaille Luc-Lacourcière tous les deux ans pour souligner l’excellence d’un ouvrage publié en français en Amérique du Nord, marquant les domaines de l’ethnologie et de l’anthropologie par son audace, par son avant-gardisme et par la contemporanéité des questions de recherche soulevées, qu’elles soient de nature ethnohistorique, interprétative, phénoménologique ou autre.

Nous adressons au lauréat nos sincères félicitations!

Feuilletez un extrait de l’ouvrage primé.