Journée d’étude « L’écouter, l’altérité et la mobilité »

Lundi 27 avril de 9h à 16h30

 

Le CELAT à l’UQAC présente une journée d’étude organisée par la Chaire de recherche du Canada en dramaturgie sonore au théâtre de Jean-Paul Quéinnec sur les thèmes « L’écouter, l’altérité et la mobilité » le lundi 27 avril 2015, de 9h00 à 16h30, à l’Aquarium, UQAC. Cette journée d’étude marque une première étape pour un projet de recherche–création en équipe avec Simon Harel, Michaël La Chance et Jean-Paul Quéinnec et vient prolonger la table ronde « Se délocaliser pour un écouter-ensemble » organisée lors du dernier colloque du CELAT sur les représentations et expériences du vivre-ensemble, en novembre 2014. Il s’agira de circuler entre des questionnements théoriques et des récits de pratiques sur un écouter-ensemble.

Le PROGRAMME

Cette approche sonore du vivre ensemble nous permettra de dégager des processus d’écoute qui appellent à des principes d’accueil et de convivialité, qui suscitent des trajectoires critiques, sensibles et géographiques ou, qui face au caractère événementiel et polyphonique de la rencontre, favorise l’expérimentation de procédés technologiques. D’un autre côté, nous nous intéresserons à la restitution de cette écoute de l’autre. Nous verrons comment l’écoute de l’écoute, comment la réception de l’écouter participe à un vivre-ensemble équivoque et hétérogène. Souvent le rassemblement pour partager l’expérience de cette écoute ne correspond pas à la communion attendue avec l’autre mais nous renvoie davantage au désir, à la résonance de l’autre. De même, la nature enregistrée ne livre que le fragment d’une écoute, sa trace, fruit d’une pluralité d’interprétation. Écouter ensemble ne signifie pas entendre la même création. La divergence de notre réception serait-elle le fruit de notre condition d’écoute, telle que l’art radiophonique aime à le considérer ? Une approche radiophonique qui nous permettra peut-être de donner un cadre à notre projet de recherche création sur ce concept de l’écouter ensemble.

Leave a comment