Jean-François Gauvin

« Retour à la liste des membres

Professeur adjoint au département des sciences historiques de l’Université Laval

Jean-François Gauvin

Département des sciences historiques

Pavillon Charles-De Koninck, local 5310
1030, avenue des Sciences-Humaines
Université Laval
Québec, QC, G1V 0A6, Canada

Téléphone : (418) 656-2131 poste 402515
Télécopieur : (418) 656-5727
Courriel : jean-francois.gauvin@hst.ulaval.ca

Domaines d’expertises et thèmes de recherche :
Culture matérielle des sciences: les objets scientifiques, leurs fonctions pratiques et leurs valeurs symboliques
Épistémologie et pratiques expérimentales
Histoire des sciences et des techniques (Europe et Amérique du Nord, XVIIe-XXe siècle)
Musées et humanités numériques
Musées, savoir-faire professionnels et expertise
Patrimoine scientifique et société

Biographie

À titre de titulaire de la Chaire de leadership en enseignement (CLE) en muséologie et mise en public, ma mission est de contribuer à une offre renouvelée de formation aux trois cycles dans le domaine de la mise en public des patrimoines matériels et immatériels, et ce, en s’appuyant principalement sur les collections muséales de l’Université Laval, riches de plus d’un million d’objets et de spécimens. Ceux-ci permettent d’imaginer et d’explorer non seulement une plateforme académique et pédagogique radicalement centrée sur l’objet d’art, d’ethnologie et de science, mais aussi, grâce au Laboratoire de muséologie et d’ingénierie de la culture (LAMIC) comme structure d’accueil principale de la CLE, de fermement ancrer la recherche, la mise en public et la production muséologique dans l’espace numérique. Outre un partenariat avec la Bibliothèque de l’Université Laval (BUL) pour la valorisation de ses collections d’objets, la CLE entend également s’allier aux nombreuses institutions muséales de la grande région de Québec, parmi lesquelles le Musée de la civilisation du Québec et le Musée National des Beaux-Arts du Québec constituent déjà des partenaires de choix.

Projets de recherche
La muséologie s’insère au sein des trois axes de recherche du CELAT. En mettant l’accent sur les institutions, les communautés et la participation citoyenne, par exemple, on se catapulte au cœur du débat actuel sur la nouvelle définition du musée lancée par l’ICOM il y a trois ans. La définition proposée à Kyoto le 7 septembre dernier n’a pas été adoptée (le vote en a été reporté), car elle est perçue par de nombreux acteurs du milieu comme étant trop militante, voire un manifeste politique. Or, le musée peut-il se permettre de rester une institution « neutre » en ce 21e siècle ? Quel est son rôle dans la cité ? Avec ses collections, n’est-il pas un acteur de changement social ? N’est-il pas un véhicule privilégié pour mettre en lumière le bienfait (et les méfaits) du patrimoine historique, scientifique, ethnologique et scientifique ? Le musée peut-il (doit-il ?) jouer un rôle de leadership concernant des questions aussi importantes que le vivre ensemble et la « visibilisation des appartenances ethnoculturelles » ? Voici quelques projets de recherche auxquels je participe actuellement, qui permettent de penser le musée différemment.

Pour une nouvelle gouvernance des musées: défis et perspectives (Axes 1, 2 et 3)

  • Chercheurs: Jean-François Gauvin, Yves Bergeron, Habib Saidi, Laurier Turgeon
  • Financement: CRSH, Programme Savoir, 2019-2022

Ce programme de recherche vise à développer les connaissances sur la gouvernance des musées, devenue aujourd’hui un enjeu majeur aussi bien dans les recherches scientifiques que dans les politiques culturelles et patrimoniales. Ils vivent des transformations structurales importantes caractérisées par la nécessité de revenus autonomes, la diversification des modalités d’accès au musée, l’approche touristique de la visite, la prédominance du numérique dans la mise en exposition et dans la communication avec les visiteurs. Ce projet permettra de repenser la gouvernance des musées pour l’adapter aux réalités et aux préoccupations du 21e siècle.

 

Réparation, restauration, exposition : La valeur des instruments disloqués dans les musées de sciences et de technologie (Axe 2)

  • Chercheur: Jean-François Gauvin
  • Financement: Subvention, Institutionnel – BDR, Subvention d’échange du CRSH, 2018-2020

La réparation des instruments scientifiques, véritable système de recyclage, de bricolage et de cannibalisation, offre une occasion en or d’exhiber la matérialité de la pratique scientifique depuis l’époque moderne. Par l’entremise d’exemples tirés des 18e, 19e et 20e siècles, ce projet de recherche propose d’examiner l’apport épistémologique, historique et pédagogique des instruments qui, trop souvent, sont soustraits au regard du public pour la simple raison qu’ils ne sont pas assez « beaux » ou « remarquables ».

 

FGR – Conceptualiser la visualisation numérique de l’Herbier Louis-Marie (Axe 3)

  • Chercheur: Jean-François Gauvin
  • Financement: Subvention, Institutionnel – BDR, Fonds général de recherche du CRSH, 2019-2020

L’originalité de ce projet repose sur la place du visuel numérique comme source épistémologique et didactique de savoir sur le patrimoine culturel et scientifique à l’heure des données massives. Cette méthode, alliant à la fois sciences, sciences humaines et numérique, offre une « méta » analyse (la forêt plutôt que les arbres séparés) d’un ensemble de données sur des spécimens naturels porteurs d’un bagage historique et scientifique des plus importants pour l’histoire du Québec et du Canada. Le projet permet, en somme, de mettre en valeur des décennies de travail scientifique sur un des fleurons de la culture matérielle des sciences de l’Université Laval.

Publications et œuvres des cinq dernières années
Article dans une revue scientifique

  • Gauvin, J.F. 2018. Playing with Quantum Toys: Julian Schwinger’s Measurement Algebra and the Material Culture of Quantum Mechanics Pedagogy at Harvard in the 1960s. Physics in Perspective, 20: 8-42.
  • Gauvin, J.F. 2018. The Next Level of Play : How Cartesian Devils, Volcanos, and Quantum Toys Taught General Science at Harvard, 1730-1970. Journal of the History of Collections, 31(3): 531-546.
  • Gauvin, J.F., Larivière, V. & Sainte-Marie, M. 2017. Les collections muséales au service de la science : Une analyse de la Collection of Historical Scientific Instruments de l’université Harvard. Document numérique, 20(2-3): 137-158.
  • Gauvin, J.F. 2016. Functionless : Science Museums and the Display of ‘Pure Objects’. Science Museum Group Journal, 5. En ligne, URL : http://journal.sciencemuseum.ac.uk/browse/issue-05/functionless/.
  • Gauvin, J.F. 2015. Les musées de sciences et la formation du citoyen expert : science participative et “gamification” de la technè. Thema (La revue des Musées de la Civilisation), 2: 38-48.
  • Gauvin, J.F. 2015. Les musées de sciences, la ‘présence’ des objets et les défis pédagogiques de l’habitus. Éducation et francophonie, 43(1): 29-44.

Chapitre de livre ou contribution à un ouvrage collectif

  • Gauvin, J.F. 2016. Entre faits et gestes : instrumentation et savoir-faire artisanal à l’époque moderne. In L. Hilaire-Pérez, F. Simon & M. Thebaud-Sorger (Eds.), L’Europe des sciences et des techniques. Un dialogue des savoirs, XVe-XVIIIe siècles (pp. 63-76). Rennes: Presses Universitaires de Rennes.
Autres réalisations des cinq dernières années
Exposition

  • Soigner le passé : Un regard sur nos collections (LAMIC, mai 2019).
    Exposition réalisée par les finissantes du DESS en muséologie, sous ma supervision. Le vernissage se déroula le 1er mai 2019 et fut précédé d’une conférence donnée par Dániel Margócsy (Université Cambridge) intitulée Iconic Vesalius : The Woodblocks of Fabrica and the Rise of Visual Studies. 39 personnes ont participé à cet événement.
  • Vingt ans après : Passé, présent et futur de l’Institut d’études anciennes et médiévales (IÉAM) (Bibliothèque Bonenfant, 4e étage, octobre 2019-avril 2020). Commissaire avec Anne-France Morand.
    Exposition rétrospective pour célébrer les vingt ans d’existence de l’IÉAM. (Vernissage le 2 octobre à 16 h 30)
  • Machines à visions : La collection François Lemai à l’UL (Bibliothèque Bonenfant, 1er étage, octobre 2020-avril 2021). Commissaire principal Jean-Pierre Sirois-Trahan; commissaires associés : étudiants de mon cours MSL-6010 Séminaire en muséologie : démarche conceptuelle.
    Exposition thématique sur le cinéma et ses techniques à partir de la collection François Lemai conservée à l’UL. (à venir)
  • Le 75e anniversaire de la revue Laval théologique et philosophique (Bibliothèque Bonenfant, 4e étage, octobre 2020-avril 2021). Membre du comité pluridisciplinaire responsable du commissariat de l’exposition.
    Exposition rétrospective pour célébrer les 75 ans d’existence de la revue LTP. (en cours)
  • Corps à Corps with Elementary Particles (CHSI, Harvard, 2018). Exposition interactive créée par la compagnie CamerAnebbia de Milan, pour le compte du Centro Fermi de Rome :
    Cette exposition fut recréée à Harvard grâce à la participation de CamerAnebbia. Voir la page web de l’exposition : https://chsi.harvard.edu/foyer-gallery/corps_a_corps
  • Syntax of an Astrolabe (CHSI, Harvard, 2017). Commissaire invitée : Francesca Liuni.
    Exposition expérimentale basée sur les principes mathématiques de l’astrolabe. Voir la page web de l’exposition : https://chsi.harvard.edu/syntax-astrolabe
  • In the Lab with Stevens & Skinner (CHSI, Harvard, 2017). Commissaire : Sara Schechner.
    Exposition dans le pavillon William James Hall (9e étage) sur les travaux de deux pionniers de la psychologie à Harvard : S. S. Stevens and B. F. Skinner. Voir la page web de l’exposition : https://chsi.harvard.edu/in-the-lab
  • Between the Senses : A Vision of the Audible Past (CHSI, Harvard, 2016). Exposition réalisée par les étudiant.e.s de mon cours HS 289.
    Exposition inspirée du livre de Jonathan Sterne, The Audible Past : Cultural Origins of Sound Reproduction (Durham : Duke University Press, 2003). Voir la page web de l’exposition : https://chsi.harvard.edu/between-senses
  • Radio Contact : Tuning In to Politics, Technology and Culture (CHSI, Harvard, 2016). Commissaires invités : Sara Schechner, Devin Kennedy et Mia Metivier.
    Exposition sur l’histoire de la radio aux États-Unis au 19e et 20e siècle. Il s’agit de l’exposition la plus ambitieuse jamais réalisée à la CHSI. Voir la page web de l’exposition : https://chsi.harvard.edu/radio_contact.html
  • Countercurrent Distribution Machine (CHSI, Harvard, 2015). Commissaire invité : David Unger.
    Exposition d’un appareil scientifique dans les Northwest Labs ayant servi à Harvard durant les années 1960. Voir la page web de l’exposition : https://chsi.harvard.edu/ccdm

Autre site pour ce chercheur