École d’été 2017

Voir toutes les écoles d’été

IL RESTE DES PLACES !!!

Sixième édition de l’école d’été internationale du CÉLAT-Musées de la civilisation sur le thème :

NUMÉRIQUE ET MUTATIONS SOCIALES : UN PATRIMOINE EN DEVENIR

Dernières nouvelles et programmation : Consultez la page facebook de l’évènement

 

Au Musée de la civilisation
85, rue Dalhousie,Québec, Canada
Du 11 au 20 mai 2017

Cette école d’été est un projet écoresponsable

Organisation

capture logos

En partenariat avec :

logo_labcmo_signature_verticale_complet

 

 

 

Équipe pédagogique

Madeleine Pastinelli

Professeure, CÉLAT
Dép. de sociologie
Université Laval

Alexis Martig

Chargé de cours,
Coordonnateur scientifique
CÉLAT, Université Laval

Équipe des Musées de la civilisation

  • Dany Brown, Directeur, Service des expositions [avril 2016 / …]
  • Aude Porcedda, Service de la recherche [avril 2016 / décembre 2016]


et autres intervenants
nationaux et internationaux.

Fiche descriptive de l’Université Internationale d’Été du CELAT-MCQ 2017

Description

Parce que le numérique rend possibles de nouvelles formes d’expression et d’importantes mutations sociales, on n’hésite plus à reconnaître l’existence d’une « culture numérique ». Celle-ci engage le rapport que les individus et les sociétés entretiennent avec des dispositifs numériques, leurs usages différenciés, les pratiques qui les mobilisent ou impliquent ces usages et l’ensemble des phénomènes qui en découlent. Si cette culture s’avère bien dotée d’une dimension matérielle en ce qu’elle repose d’abord et avant tout sur des objets, celle-ci implique également un nombre considérable d’objets immatériels, pour ne pas dire virtuels. Connaître et comprendre cette culture suppose de l’aborder dans une perspective interdisciplinaire sous une diversité d’angles, en considérant à la fois son caractère matériel et immatériel, mais également de reconnaître son historicité. En effet, la culture numérique est l’objet d’une histoire toujours en train de se faire, qui varie selon les sociétés et parfois selon les milieux et contextes sociaux. C’est parce que cette culture numérique est au cœur de l’expérience historique et du devenir de nos sociétés qu’il apparaît souhaitable d’en conserver et d’en valoriser des témoignages.

L’étude et la conservation du patrimoine numérique soulèvent un triple problème : (1) le caractère multidimensionnel des cultures numériques combiné à l’omniprésence du numérique dans le quotidien et dans une multitude de dimensions de la vie sociale; (2) la nature à la fois matérielle et immatérielle du patrimoine numérique ; (3) la surabondance des traces d’activités produites en contexte numérique, la pertinence de l’archivage et de la documentation.

L’objectif de cette école d’été est d’amener les participants à réfléchir au défi de la patrimonialisation des cultures numériques et plus particulièrement aux problèmes que pose la définition du patrimoine numérique et l’identification des objets matériel et immatériels en vue d’une intégration aux collections nationales comme traces et témoignages des cultures numériques et des transformations sociales liées aux usages des communications numériques.

 

Au cœur de la sixième édition de l’Université d’été internationale du CÉLAT-MCQ, présentée en collaboration avec l’équipe du LabCMO, des chercheurs et des professionnels de divers horizons, du Québec et d’ailleurs, seront mobilisés pour développer la réflexion notamment autour des objectifs suivants :

  • Réfléchir aux rapports entre culture et usages du numérique de façon générale et plus spécifiquement dans le contexte de la société québécoise;
  • Développer la réflexion et les connaissances sur les processus d’appropriation des technologies et sur les dimensions historiques des usages du numérique ;
  • Réfléchir aux enjeux de la conservation et de la valorisation des patrimoines numériques;
  • Réaliser un travail pratique qui consistera à choisir, acquérir, documenter et à mettre en exposition un objet du patrimoine numérique pour qu’il intègre le parcours de l’exposition « La liste » (titre provisoire).

Programmation

Liste des séances thématiques et des intervenants

« Numérique et mutation sociale : Penser le changement dans ses multiples dimensions »
Avec :
Madeleine Pastinelli, sociologie, Université Laval
Guillaume Latzko-Toth, communication, Université Laval
Florence Millerand, communication, UQAM

« Appropriation du numérique et historicité des usages : des pratiques numériques en constante évolution »
Avec:
Dominique Boullier, sociologue, École polytechnique fédérale de Lausanne

« Numériques et nouvelles productions esthétiques »
Avec:
Bertrand Gervais, arts et littératures numériques, UQAM
Michaël La Chance, théorie et histoire de l’art, UQAC

« Les enjeux de la production d’archives numériques »
Avec:
Martine Cardin, histoire et archivistique, Université Laval
Maurizio Ferraris, philosophie, Université de Turin

« Langue et culture à l’épreuve du numérique »
Avec:
René Audet, littératures, Université Laval
Jonathan Roberge, culture numérique, INRS
Nathalie Casemajor, médiation culturelle, INRS

« Histoire du web québécois »
Avec:
Martine Gingras, chroniqueuse et praticienne, CIRST, UQAM
Mélanie Millette, communication, UQAM
Martin Lessard, MT Lab, UQAM

Interviendront également :
Matthieu Dugal, animateur radio et télévision
Dany Brown, directeur des collections, Musées de la civilisation

Fonctionnement

L’Université internationale d’été consiste en un cours intensif, destiné tant aux étudiant(e)s de fin de 1er cycle (GPL-4906) que de 2e – 3e cycle universitaire (GPL-7906), équivalant à trois crédits, sur sept (7) jours (du jeudi 11 mai au samedi 20 mai 2017, avec deux jours de repos). Sont particulièrement visés les étudiant(e)s universitaires souhaitant acquérir des connaissances et développer une réflexion originale sur l’histoire des pratiques et usages du numérique, sur les spécificités québécoises de cette histoire et sur la patrimonialisation des cultures numériques, de même que les professionnel(le)s des secteurs public et privé, les gestionnaires du patrimoine et les intervenants des musées ou du secteur culturel interpellés par le numérique. Il sera possible de s’inscrire à cette Université d’été en formation continue pour les professionnel(le)s de recherche, les stagiaires et les étudiant(e)s étrangers moyennant des frais d’inscription. Tous les enseignements seront dispensés en français au Musée de la civilisation (MCQ), situé dans le Vieux-Québec.

Évaluation

Les étudiant(e)s inscrit(e)s au cours pour les crédits seront évalués. Pour les étudiant(e)s de 2e et de 3e cycles, la charge de travail sera plus importante et exigeante. L’évaluation sera fondée sur la participation générale à l’Université d’été et aux activités d’idéation (25%), sur le projet en équipe présenté à l’oral au terme de la semaine (25%) et sur le travail écrit (50%), à faire parvenir dans les semaines qui suivront l’Université d’été, présentant une réflexion sur le projet présenté. Les étudiant(e)s étranger(e)s, les stagiaires et les professionnel(le)s de recherche qui ne souhaitent pas être évalué(e)s n’auront pas à remettre ce travail écrit.

Candidatures

Le nombre d’inscriptions sera limité à 28. Les candidats et candidates seront sélectionnés sur la base d’un dossier de candidature comprenant une lettre de motivation et un curriculum vitæ.

Inscription (en trois étapes)

Première étape

Tous les participants doivent envoyer leur dossier de candidature incluant leur curriculum vitae et leur lettre de motivation, à alexis.martig@celat.ulaval.ca. Les places étant limitées, il vous est conseillé d’envoyer votre dossier le plus tôt possible.

Deuxième étape

Si votre dossier est sélectionné, il vous sera demandé de confirmer votre inscription par l’envoi des frais d’inscription obligatoires (FIO) de 150 $, à l’ordre de l’Université Laval, à l’adresse suivante : Université Laval – CÉLAT, Alexis Martig, local 5173, Pavillon De Koninck, 1030 avenue des sciences humaines, Québec, QC, G1V 0A6. Ces frais d’inscription sont non remboursables en cas d’annulation de votre part.

Troisième étape

Selon votre statut, il faudra compléter votre inscription à l’Université Laval (UL) :

Participants Façon de s’inscrire Frais d’inscription
Étudiant au 1er cycle de l’Université Laval Inscription via Capsule frais habituels d’inscription à l’UL pour 3 crédits
Étudiant au 2e ou 3e cycle de l’Université Laval Inscription via Capsule

 

frais habituels d’inscription à l’UL pour 3 crédits
Étudiant d’une autre université qui a la permission de sa direction de programme de s’inscrire via le Bureau de coopération interuniversitaire Inscription via le processus d’inscription d’entente interuniversitaire (Bureau de coopération interuniversitaire) frais habituels d’inscription à l’UL pour 3 crédits
Étudiant/stagiaire d’une autre université dont la direction de programme refuse l’entente d’inscription via le Bureau de coopération interuniversitaire Remplir le formulaire et l’envoyer, à l’aide du bouton « Acheminer le formulaire » 395 $ incluant frais d’inscription en formation continue à l’UL (45 $)
Participant qui n’a pas de dossier actif dans un programme universitaire québécois et qui souhaite obtenir des crédits universitaires Remplir le formulaire et l’envoyer, à l’aide du bouton « Acheminer le formulaire » 395$ incluant les frais d’inscription en formation continue à l’UL (75 $)
Employé(e) d’un musée du Québec ou d’ailleurs Remplir le formulaire et l’envoyer, à l’aide du bouton « Acheminer le formulaire » 395 $ incluant les frais d’inscription en formation continue à l’UL (45 $)
Tout autre participant ne désirant pas de crédits universitaires Remplir le formulaire et l’envoyer, à l’aide du bouton « Acheminer le formulaire » 645 $ incluant les frais d’inscription en formation continue à l’UL (45 $)
 

HÉBERGEMENT

Les étudiants et professionnels pourront se loger à proximité du musée. Les informations sur l’hébergement seront fournies sur demande.

RENSEIGNEMENTS

Pour consulter toutes les écoles d’été offertes à l’Université Laval Cliquez ici