Conférence internationale CELAT – Mondher Kilani – 26 (UL) et 28 (UQAM) septembre 2018

mONDHERDans le cadre des conférences internationale du CELAT, Mondher Kilani, anthropologue et professeur honoraire de l’Université de Lausanne, vient de publier un ouvrage « Du goût de l’autre. Fragments d’un discours cannibale », aux éditions Seuil. À cette occasion, il donnera une conférence intitulée « Le cannibalisme comme métaphore de l’humain » à l’Université Laval le mercredi 26 septembre 2018, de 13h30 à 15h, dans la salle 5172, pavillon De-Koninck, et à l’UQAM le vendredi 28 septembre 2018, de 13h30 à 15h, dans la salle du CELAT à l’UQAM, DC-2300.

 

Résumé :

Les modalités de la relation de soi à l’autre passent par le cannibalisme en tant que métaphore d’ingestion et de digestion, d’assimilation et de destruction. L’imaginaire cannibale, mélange subtil de désir et d’appréhension, d’accusation et d’aveu, de rumeur et de réputation, fonctionne sur le mode du « je sais bien mais quand
même ». Depuis le moment inaugural de la modernité occidentale, ce thème n’a cessé de traverser les récits de voyage, les romans d’aventure, la littérature, le cinéma, les contes, les manifestes intellectuels et artistiques, mais aussi la philosophie et les sciences sociales. Le cannibalisme y représente un modèle auquel la culture se conforme ou duquel elle se défie. Il contribue à ce titre à la production de l’humain, tout comme il éclaire l’épistémologie de l’anthropologie considérée comme alimentation. Mondher Kilani, Du goût de l’autre. Fragments d’un discours cannibale, Paris, Seuil, 2018, 384 pages.

Affiche de la conférence CELAT-UL

Affiche de la conférence au CELAT-UQAM

 

Pour information : celia.forget@celat.ulaval.ca