Conférence-film « Mémoires liquides : les Juifs en 1942 et la destinée de l’Europe » – 28 février 2019 (UL)

iMAGE FILM dRAGANLe CELAT à l’Université Laval reçoit le jeudi 28 février, de 12h à 14h, Dragan Kujundzic, professeur d’études juives, germaniques et slaves de University of Florida, pour une conférence-film « Mémoires liquides : les Juifs en 1942 et la destinée de l’Europe ». L’activité aura lieu au pavillon De-Koninck, local 5172. La conférence sera commentée par Pierre Anctil (CELAT), Université d’Ottawa, et Jocelyn Létourneau (CELAT), Université Laval.

Résumé :

Dragan Kujundzic présentera dans un premier temps son film en français « Mémoires liquides » à propos de la rafle du Vel d’Hiv, contenant entre autres des témoignages d’enfants survivants et des propos de Serge Klarsfeld. Le film sera suivi d’une conférence en français sur une réflexion à propos d’une série de cours donnés par Martin Heidegger en 1942 au sujet du philosophe allemand Hölderlin et dont le texte a été publié assez récemment. Il s’agit de réflexions au sujet de la signification du destin national allemand et de la notion de l’altérité culturelle menées par Heidegger alors que le pouvoir nazi était à son sommet en Europe. Ces textes et d’autres publiés ultérieurement ont donné lieu à une intense polémique en France et en Allemagne au sujet de l’héritage du philosophe décédé en 1976. La juxtaposition en 1942 des massacres « d’étrangers » et des propos philosophiques de Heidegger formera l’essentiel de la discussion présentée par M. Kujundzic et commentée par M. Anctil et M. Létourneau. L’idée ici est de tenter de tracer une voie européenne d’ouverture à la diversité à la lumière d’événements traumatiques qui se sont produits au XXe siècle et qui continent de hanter l’histoire du continent. Un échange suivra avec l’auditoire, le tout en français.

Affiche Dragan Kujundzic