Concours de la meilleure « fausse » bonne nouvelle

À l’occasion de l’Université populaire de Québec du 16 juin 2018, Katharina Niemeyer, membre du CELAT, a animé un kiosque sur les fausses nouvelles. Pour marquer le tout, elle a lancé le concours de la meilleure « fausse » bonne nouvelle, ouvert à tous. Ce sont plusieurs dizaines de citoyens qui se sont donc armés de leur imagination pour rédiger une courte « fausse » bonne nouvelle.
Et voici les résultats :

annonce résultats

Ainsi que les meilleures 7 « fausses » bonnes nouvelles.

1- 1

2-2

3- 3

4- 4

5- 5

6- 6

7- 7