Colloque La connaissance intranquille. Savoirs, discours et croyances – 2 et 3 juin 2022

L’Organon (Chaire McConnell-Université de Montréal en recherche-création sur les récits du don et de la vie en contexte de soins) vous invite au colloque La connaissance intranquille. Savoirs, discours et croyances, qui se tiendra les 2 et 3 juin à l’amphithéâtre de la Bibliothèque des lettres et des sciences humaines de l’Université de Montréal (local 2078) et sur Zoom (inscription à la réunion). Une diffusion en direct est aussi prévue sur
Facebook Live. Le colloque est organisé par Dre Marie-Chantal Fortin, Simon Harel (CELAT), Catherine Mavrikakis et Karine Gendron.

Au programme : une dizaine de communications, une conférence d’ouverture par Anne-Marie Bouchard, Léonie Théberge et Enya Kerhoas, la lecture/présentation d’œuvres créées dans les ateliers de L’Organon et une conférence de clôture prononcée par Steve Langan, suivie d’un entretien avec Dr. Bud Shaw.

Présentation
« La pandémie de la COVID-19 a mis en lumière le choc entre différents discours et savoirs, choc souvent médiatisé à partir de pôles extrêmes. Il suffit de penser aux contradictions manifestes provoquées par la rencontre des discours des scientifiques, des responsables de la santé publique ainsi que ceux de divers groupes de la communauté. L’aménagement d’un espace pour l’amorce d’un dialogue plus ouvert, moins hiérarchisé et nuancé apparaît comme une nécessité à laquelle le présent colloque propose de réfléchir. Comment discourir et communiquer des savoirs en sachant que toute connaissance est vouée à évoluer, quand nous ne pouvons prévoir son interprétation, sa compréhension et sa récupération par autrui, mais aussi lorsque nous prenons conscience de certains a priori qui fondent notre jugement sur ce qui constitue un savoir valable et ce qui tombe dans l’ordre du mythe, de la croyance ou de la conviction? En bref, ce colloque invite à penser ensemble, tous domaines confondus, comment une approche intranquille des connaissances (populaires, expérientielles, scientifiques, ancestrales) et de leur mobilisation dans l’espace collectif pourrait éclairer des phénomènes sociaux complexes liés au soin ou au souci d’autrui. »

Événement Facebook : https://bit.ly/3NBwJYu