Colloque annuel du CELAT – 5-6 avril 2018

colloque_celat_affiche_Page_1Le colloque annuel du CELAT réunira chercheurs et créateurs en les amenant à documenter et à exposer des cas d’étude, des pensées, des concepts, des pratiques où le passé comme le futur sont investis autrement, par des voix oubliées ou nouvelles, occultées ou surgissantes, par les chemins de la fiction devenant méthode d’investigation, par des mises en abyme ou par tout autre procédé narratif, discursif, expérientiel ou créatif

Programme du colloque

Ce colloque sera amorcé jeudi le 5 avril à 17h avec un évènement public « Cachez cette histoire que je ne saurais voir » proposé par Lucie K. Morisset et Jocelyn Létourneau qui se tiendra dans le hall d’accueil du pavillon Alexandre-de-Sève (320, rue Ste-Catherine est) et sera suivi d’un cocktail-dinatoire, puis d’une performance d’une trentaine de minutes proposée par Jean-Paul Quéinnec au Centre Pierre-Péladeau, à quelques pas de là (300, boul de Maisonneuve est).




Le colloque se poursuivra vendredi le 6 avril dès 9h dans la salle DE-3230 du pavillon de Design (1440, rue Sanguinet) avec deux conférences et trois tables rondes. La première conférence portera sur l’ « Anthropologie du contemporain » et sera prononcée par Alain Bertho. Elle sera suivie de deux tables rondes : « La mémoire à l’intérieur de ce présent » proposée par Jennifer Carter et « Nostalgies du futur » proposée par Katharina Niemeyer. L’après-midi sera composée d’une conférence de Serge Chaumier « De l’utilité sociale du musée » et d’une dernière table ronde « Prospectives et futurologies » proposée par Annie Gérin.