Colloque Acfas La politique de l’immigration au Québec – 11 au 13 mai 2022

Organisé par Mireille Paquet et Adèle Garnier (CELAT), le colloque multidisciplinaire La politique de l’immigration au Québec se déroulera en ligne du 11 au 13 mai dans le cadre du 89e Congrès de l’Acfas. L’événement est présenté par l’Équipe de recherche sur l’immigration au Québec et ailleurs (ÉRIQA). Ne manquez pas les présentations de nos membres Danièle Bélanger, Adèle Garnier, Éléonore Thibeault (étudiante sous leur direction) et Clara Guyot (étudiante codirigée par Adèle Garnier et Aline Lechaume).

Découvrez le programme complet sur le site de l’Acfas.

Argumentaire
« La politique de l’immigration correspond à l’ensemble des luttes, des délibérations et des processus politiques associés au thème de l’immigration. À l’échelle mondiale, depuis le début des années 2000, les questions liées à l’immigration sont de plus en plus politisées. Ces questions incluent, entre autres, l’accueil des réfugiés, le contrôle des frontières, les mécanismes de sélection des immigrants, les seuils annuels d’immigration ainsi que l’accueil et l’intégration des immigrants. Ce colloque scientifique traite de la politique contemporaine de l’immigration au Québec, la province canadienne qui dispose des plus grands pouvoirs en matière de sélection des immigrants. Les analyses sur la politisation de l’immigration ont surtout porté sur des cas européens, mais le Québec est aussi le théâtre de débats de plus en plus visibles en matière de question migratoire. Comment se profile cette politique de l’immigration contemporaine au Québec? Qui y participe, et où a-t-elle lieu? Quels sont les grands principes qui permettent de mieux la comprendre? Afin de répondre à ces questions, ce colloque fera dialoguer des analyses empiriques sur les façons dont les citoyens, les mouvements sociaux, les partis politiques, les médias, les fonctionnaires et les élus contribuent à la politique de l’immigration au Québec. Ce faisant, il permettra de tracer les principaux enjeux liés à la politique de l’immigration dans la province au cours des 20 dernières années. Ultimement, ce colloque permettra d’évaluer si les modèles dominants sur la politique de l’immigration – issus de disciplines comme la science politique, la sociologie ou la géographie – sont porteurs pour comprendre les dynamiques propres au Québec. »