SIMON HAREL

« Retour à la liste des membres

Professeur titulaire au département de littératures et de langues du monde de l’Université de Montréal

Département de littératures et de langues du monde

Pavillon Lionel-Groulx, C-8115
Université de Montréal
Montréal (Québec), Canada, H3C 3J7

Téléphone : 514 343-7781
Télécopieur : 514 343-2211
Courriel : simon.harel@umontreal.ca

Simon Harel est professeur titulaire et directeur du département de littératures et de langues du monde de l’Université de Montréal. Il dirige le Laboratoire sur les récits du soi mobile (LRSM), lieu de convergence médiatique et culturel où les chercheurs et partenaires travaillent avec des outils de captation audiovisuels pour cerner les réalités et les enjeux de l’espace. Il est le coresponsable du Catalyseur d’imaginaires urbain (CIU), une cité de recherche-création composé de  conteneurs, à la suite de la tenue d’un concours d’architecture. À l’orée du développement du Site Outremont de l’Université de Montréal, cette infrastructure de recherche-création a pour fonction de rassembler les prises de paroles citoyennes (performances publiques, récits de vie) par le biais d’une approche multimédiatique. Il s’agit de donner à voir la mobilité du sujet urbain et l’utilisation qu’il fait du patrimoine physique et symbolique de la ville. Depuis quelques années, Harel propose des essais-fictions qui font place aux littératures autochtones, dans une réflexion mettant en cause les lieux communs de l’identité. Auteur d’une quarantaine d’essais, fiction et volumes collectifs, Simon Harel a publié à l’automne 2016 Foutue charte. Journal de mauvaise humeur (Varia), Pour une littérature autochtone (Mémoire d’encrier, 2017) ainsi que Été 1965. Fictions du hobo  (Nota bene, 2017). Il  est également co-directeur d’un ouvrage collectif,  La lutte pour l’espace: ville, performance, et culture d’en bas, avec Roxanne Rimstead et Domenico Beneventi (PUL, 2017).

 

Projets de recherche
Publications et oeuvres les plus récentes
Autre site pour ce chercheur