Création d’un zine lors d’un atelier épistémologique au CELAT-UQAM

Dans le cadre des activités du mentorat étudiant du CELAT-UQAM, dont est responsable Eli C. Carreón (membre étudiant.e du centre dirigé.e par Véronique Leduc), la doctorante Catherine Duchesneau (dirigée par Magali Uhl) a animé le vendredi 3 décembre 2021 l’atelier épistémologique « Temporalités et incapacités à l’université : partage d’expériences et de savoirs pratiques • bricolage d’un zine-manifeste ».

Vous êtes invité.e.s à découvrir le zine créé par les participant.e.s; celui-ci fait état de réflexions critiques et créatives sur les « temporalités ou rythmes dévalorisés ou invalidés ».

Présentation de l’activité
« Inspiré des approches féministes du positionnement et du care, ainsi que de la notion de crip time, cet atelier vise à considérer les points de vue minorisés comme producteurs de savoirs, et à attirer l’attention sur des réalités invisibilisées dans la recherche et, plus largement, dans le monde universitaire. Plus spécifiquement, les discussions seront tournées vers les temporalités ou rythmes dévalorisés ou invalidés. Nous questionnerons les exigences de performance et de compétitivité et les normes relatives à la
“capacité” des corps. Comment les temporalités normatives universitaires sont-elles vécues par les personnes en situation de handicap, de dépression, d’anxiété, d’épuisement, d’exclusion, de minorité, de précarité, de maternité, de monoparentalité, de deuil, etc.? Quels futurs universitaires sont imaginés, et pour qui? Comment laisser place à la flexibilité et à une diversité de rythmes dans les pratiques universitaires? Comment revaloriser les rythmes invalidés ou incapacités? Ces questions et d’autres encore pourront être explorées. Les expériences vécues, les idées, pratiques, questionnements, sentiments et savoirs partagés seront consignés dans un zine aux saveurs de manifeste. Le bricolage de ce zine (écriture, collage, etc.) sera en même temps l’occasion d’explorer une forme de temporalité libre axée sur l’intuition sensible, la collaboration, le soin et l’attention. »