Le Manifeste de Lausanne. Pour une anthropologie non hégémonique

Francine Saillant vient de faire paraître « Le Manifeste de Lausanne. Pour une anthropologie non hégémonique »

aux éditions Liber sous la direction de Francine Saillant, Mondher Kilani et Florence Graezer Bideau.

Pour les auteurs de ce manifeste il a semblé que le moment était venu de réaffirmer la place de l’anthropologie et des savoirs profonds sur la culture, de résister aux divers hégémonismes issus du globalisme ambiant tout autant qu’à ceux issus de la bien-pensance et de la science conventionnelle. Dans ce sens, ils proposent une analyse critique et sans concession des mondes contemporains et de leurs dérives dont ils cherchent à dévoiler les sous-bassements.