Parution – Nous tournons dans la nuit. La poésie et le défi de l’infini, de Giordano Bruno à la mécanique quantique

details_L97827637352211« Michaël La Chance (CELAT-UQAC) nous convie, dans son essai, à un vertigineux voyage à travers les niveaux de réalité. Il explore, avec rigueur mais aussi animé par une flamme visionnaire, l’interstice entre la mécanique quantique et la poésie. Loin de superposer les notions scientifiques et esthétiques, il découvre l’infinité du sens de l’information, radicalement nouvelle, circulant dans cet espace de l’entre-deux. Michaël La Chance interroge le langage dans son adhérence à la réalité et au réel. Son essai a la densité dramatique d’une pièce de théâtre où se croisent Borges et Heisenberg, Mallarmé et Giordano Bruno, Roberto Juarroz et Niels Bohr, Fernando Pessoa et David Bohm, Ezra Pound et Stephen Hawking. Au fond, Michaël La Chance nous convie au spectacle inouï de la beauté poétique du monde. Il illustre ainsi d’une manière brillante la vérité axiomatique énoncée par Heisenberg : « toute philosophie authentique se tient […] au seuil entre la science et la poésie ». » Basarab Nicolescu. Nouvelle édition aux Presses de l’Université Laval.




Lien vers le livre